Le Ministère de l'intérieur sévit contre l'excès de zèle de certains policiers pendant le ramadan

0
770

Ce matin, toute la toile s'est offusquée devant une scène qui n'a laissé personne indifférent. En effet, une vidéo qui fait le tour du web montre un policier en costume-cravate brutaliser une jeune fille en la giflant et jetant son téléphone par terre. Le crime qu'elle aurait commis : se trouver dans un café avec d'autres non-jeûneurs ! L’homme en question serait le chef du district de Monastir, un certain Moufid comme on peut l'entendre sur la vidéo. Le propriétaire du café a d'ailleurs porté plainte contre lui et a affirmé suivre la procédure légale depuis 2008 pour lui permettre de poursuivre son activité, surtout que sa clientèle cible est composée de vieilles personnes et de malades incapables de jeuner, son café étant situé à côté de la CNAM. 

L'incident a créé un véritable tollé sur le net ainsi qu'une vague d'indignation puisqu'il intervient à peine quelques jours après celui de Gammarth Center où la police est arrivée et a arrêté le service dans un café tout en contrôlant l'identité des clients qui y étaient présents. 

Le Ministère le l'Intérieur décide de prendre des mesures

Suite à l'incident de ce matin, le Ministère de l’Intérieur a décidé de limoger le chef du district de la sûreté de Monastir pour abus de pouvoir, agression et pour avoir endommagé les propriétés d’autrui sans aucune raison légale. Par ailleurs, le Ministère a également décidé de limoger trois cadres sécuritaires du district de Gammarth. On devine que les agents sanctionnés n'avaient pas d'instructions contre les non-jeûneurs.   

[fve]https://youtu.be/YO9qEI2VHvk[/fve]

]]>