L’artiste Nidhal Ghribi s’est donné la mort après avoir publié une lettre touchante

0
3766

Le jeune artiste écrivain et photographe Nidhal Ghribi s’est donné la mort à l’âge de 32 ans après avoir publié une lettre poignante sur une page Facebook dont il était l’un des administrateurs.  « Etrange est la mort dont le prix est si bas que ça ne coûte qu’un dinar et demi pour s’acheter une corde » peut-on lire dans le texte écrit par le jeune homme.

https://www.facebook.com/kotobmamno3a/posts/2105402389474539

Traduction publiée par Semi El Béhi en commentaire sur le site "Kapitalis"
Traduction publiée par Semi El Béhi en commentaire sur le site « Kapitalis »

C’est sur la page « Livres rares et censurés » qui publie et discute du contenu des livres rares ou interdits de publication, que le jeune homme a choisi d’exprimer ses dernières pensées. La page, dirigée par plusieurs administrateurs venus de différents pays arabes, a annoncé qu’elle était en deuil jusqu’à nouvel ordre.

Sur sa page fan qui compte près de 3000 abonnés, Nidhal Ghribi, diplômé au chômage depuis un moment, a écrit de nombreuses publications traitant de son mal être.