L'art de la sieste, ça se cultive !

0
959

L'art de la sieste, ça se cultive !

 

La sieste, c’est zen et c’est bon pour tout !

Réparatrice ou coquine, rien ne remplace ses bienfaits. Les scientifiques sont unanimes pour le dire : la sieste est autant excellente pour la santé que pour le moral.

Stressés, pressés ou débordés, cela fait bien longtemps que nous nous sommes mis en tête que la sieste était réservée aux oisifs ou aux paresseux. Rien n’est plus faux. Un petit roupillon après le déjeuner est bon pour la santé.

Fort heureusement, une grande majorité de personnes renoue chaque été avec cette tradition ancestrale.

 

Coup de pompe de l’après-midi

Il n’est nullement lié à la digestion et s’observe même chez les personnes qui n’ont pas déjeuné. La sieste est inscrite dans nos gènes : nous sommes programmés pour dormir l’après-midi. Alors, si nous voulons respecter nos rythmes biologiques, nous avons intérêt à nous octroyer une petite sieste quotidienne. De toute manière, ses bienfaits sont si nombreux qu’il serait dommage de s’en priver.

 

Bienfaits de la sieste

Selon des études américaines, allemandes et grecques, il a été démontré que la sieste permet :

– D’éviter l’accumulation de la fatigue et de la nervosité, sources d’insomnies nocturnes.

– De diminuer les risques d’infarctus en jouant le rôle de protecteur contre les accidents cardio-vasculaires.

– De réduire le temps de sommeil et de gagner plus d’une heure chaque jour, puisque nous pouvons récupérer pendant la journée.

– De retrouver une sensation de bien-être et de vitalité. La sieste lève les tensions, rend positif et favorise donc la créativité. Si en plus elle est polissonne, alors là, c’est le nec plus ultra…

– D’accroître l’efficacité en levant le stress ainsi que la fatigue physique et cérébrale.

 

Quand faut-il faire la sieste ?

La sieste sera plus bénéfique si on la fait au moment où on ressent le besoin de se reposer. Mais certaines études ont démontré que le meilleur moment se situait en début d’après-midi, au moment de la phase du sommeil lent et profond. C’est en fait durant cette phase que nous récupérons physiquement.

Toujours selon ces mêmes études, le moment précis où l’homme s’endort encore beaucoup plus facilement que le matin ou qu’en début de soirée se situe entre 14 et 16 heures.

 

Combien de temps doit durer la sieste ?

Il faut se reposer le temps qu’il convient. Faire une sieste, ce n’est pas obligatoirement dormir ni dormir longtemps. Un petit somme même superficiel ou une séance de relaxation d’une trentaine de minutes peuvent suffire à se ressourcer.

Alors, à l’ombre d’un parasol ou dans la fraîcheur d’une chambre bien aérée, bon dodo à tous et à toutes !
 

La rédaction

 
]]>