Le buzz de la robe noire et bleue pour interpeler sur les violences faites aux femmes

0
1697

La robe que certains voyaient bleue et noire tandis que d'autre juraient qu'elle était blanche et dorée et qui a donc suscité des débats houleux sur la toile la semaine dernière a inspiré l'Armée du salut de l'Afrique du Sud pour une nouvelle campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes.

Ireland/Davenport Agency, une agence de publicité sud africaine, a eu l'idée de surfer sur le buzz suscité par la robe qui a déchainé les passions sur internet pour interpeller les gens sur un sujet beaucoup plus grave. "Ces derniers jours, internet ne parlait que de la robe. La majorité des gens critiquaient le fait qu'une chose insignifiante comme celle-ci prenait plus de place que des choses importantes comme les violences domestiques", a déclaré un porte-parole de l'entreprise de publicité à Buzzfeed.

Sur l'affiche de la campagne qui a été réalisée en seulement 24 heures, on voit une femme allongée sur le coté portant la fameuse robe mais dans sa version blanche et dorée. On aperçoit sur ses jambes et son visage des ecchymoses bleues et noires et une simple question : "pourquoi est-ce si difficile de voir du noir et du bleu?". "la seule illusion est de croire qu'elle a eu le choix", lit-on sur la suite du message inscrit sur l'affiche.

L'affiche publiée sur le compte Twitter de l'Armée du Salut sud-africaine vendredi dernier a été retweetée plus de 6 500 fois en un seul jour et largement saluée par les internautes. Frankie Burgoyne, le responsable de Carehaven  – un centre d'accueil pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants tenu par l'Armée du Salut, dont le logo apparaît clairement sur l'affiche assure que "plus la publicité est controversée, mieux le message passe!". Quelques heures après avoir posté cette première affiche, l'organisation humanitaire en publie une deuxième dans laquelle on voit une femme en train de camoufler ses blessures avec un coton de maquillage. La légende répond à la question posée sur la première affiche "parce qu'elles les cache avec du blanc et du doré".

Une campagne simple et puissante dans un pays où une femme sur six est victime de violences et où une femme meurt toutes les six heures suite aux violences domestiques.


 

]]>