Ce soir à partir de 17h30, à la Cité des Sciences à Tunis, aura lieu le lancement officiel du projet « Chnowa Ghodwa ? », une tournée nationale avec 30 projections-débat autour film « Demain dès l͛’Aube » de Lotfi Achour au profit des étudiants dans 22 villes tunisiennes.

La réaction au film, qui a une très forte charge émotionnelle et qui replonge le spectateur dans les grands espoirs de la révolution, a souvent donné lieu à l’expression de paroles fortes, singulières, de colère ou marquées par la désillusion et la crainte de l’avenir. Des paroles à l’image d’une grande partie des Tunisiens, variant entre espoirs et désilusions.

Cette action intitulée « Chnowa Ghodwa ? » est à la fois une action de démocratisation culturelle, qui donne accès au film à un public qui n’a pas souvent l’habitude de se rendre au cinéma pour la simple raison qu’il n’en a pas dans son environnement immédiat, mais destinée aussi à utiliser le film comme support au débat afin de documenter ces rencontres, ces échanges, libérer la parole des étudiants pour recueillir une matière qui servira de base à la compréhension des attentes des étudiants, de leurs rêves et de leurs aspirations.

Chers amis, aujourd'hui à 17h30 à la Cité des Sciences de Tunis, vous êtes invités à assister au lancement du 2e volet…

Publié par Lotfi Achour sur vendredi 23 février 2018

Des capsules vidéo et un film documentaire où les spectateurs se transforment en acteurs, viendront clôturer cette véritable expérience et serviront comme témoignage sur l’état d’esprit et l’état de la réflexion des tunisiens sur leur vie actuelle, leur vision de l’avenir et de leur pays aujourd’hui.

Ces images serviront aussi comme objets de plaidoyer sur un certain nombre de thématiques.

Et la tournée se fait en deux temps: D’abord une série de 20 projections-débats, ouvertes à tous les publics, qui ont eu lieu en novembre-décembre 2017 en partenariat avec l’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture et dont le thème des débats abordait fortement les questions de la violence et de la torture.

Et une deuxième série de 30 projections-débats en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et les Centres Culturels Universitaires, qui démarre aujourd’hui et se poursuit jusqu’ au 15 avril, destinés exclusivement aux étudiants sur l’ensemble du territoire et dont les thèmes seront à la fois notre rapport au passé, à la Révolution et surtout comment la jeunesse rêve son avenir.

Programme de la tournée: 

23 Fev – 17h30 –  Cité des sciences, centre urbain nord.

24 Fev– 15h – Centre des arts dramatiques et scéniques Houcine Bouzayene. Tunis.

25 Fev – 15h – Foyer universitaire mixte Thameur à l’Ariana.

26 Fev – Off. Pas de projection.

27 Fev –  Foyer filles à « Sobkha » Gabès.

28 Fev – Beaux artsTataouin.

1er Mars –  المعهد العالي للعلوم التطبيقية في الانسانيات. Medenine.

2 Mars – ISET El Fja.

3 Mars – ISET Djerba. 14h.

4 Mars – Off, pas de projection.

5 Mars – Gbelli. A confirmer

6 Mars – Centre universitaire pour l’animation culturelle et sportive à Gafsa. 16h.

7 Mars – Amphithéâtre  de la faculté des sciences de Sidi Bouzid. 13h30.

8 Mars – Institut supérieur d’informatique et de gestion de Kairouan ISIG.

9 Mars – Centre culturel universitaire Reggada.

10 Mars – Confirmation demain.

11 Mars – Confirmation demain.

12 Mars – Off, Pas de projection.

13 Mars – المعهد العالي للغات التطبيقية بباجة    Béja 15h30.

14 Mars – Salle de projection de la Cité universitare de Nabeul.

15 Mars – Centre culturel universitaire. A confirmer.