Chaque année, l’Institut Choiseul publie son classement des 200 leaders africains de demain âgés de 40 ans et moins.  Tout comme l’année dernière, Fatma Rekik se retrouve bien classée puisqu’elle occupe la 44e place du classement (elle était 46e en 2019). La jeune tunisienne âgée de 39 ans est ainsi considérée comme l’un des leaders économiques africains appelés à jouer un rôle déterminant sur le continent africain. Elle est depuis 2018 PDG de la société STIFEN et STIFEN Fruits entreprises agricoles et industrielles faisant partie des fournisseurs internationaux sur le marché des produits agroalimentaires frais et spécialisées dans la production et la transformation des fruits. Elle avait débuté sa carrière à Cofat Egypt en 2010.

D’autres Tunisiens figurent au classement. En effet, Ghassen Ben Aissa (38 ans), DG de la société C-Logisctics y occupe la 30e place ainsi que Mehdi Doghri (40 ans) DGA du groupe CARTE qui se retrouve 73e du classement.