Alors que le gouvernement avait décidé d’aider les entreprises à dépasser cette crise que vit la Tunisie depuis 2 semaines et qui est bien partie pour durer, certaines institutions de l’Etat ne l’entendent pas de la même manière. En effet, la CEO de l’hôtel La Badira à Hammamet vient de déclarer que la Société Tunisienne d’électricité et de gaz (STEG) vient de leur couper l’électricité ainsi qu’à d’autres hôtels de la région.

Journée ordinaire d’un hôtel fermé et asphyxié par l’Etat :La STEG est passée vendredi à l’hôtel pour couper…

Gepostet von Mouna Allani Ben Halima am Montag, 30. März 2020

Mouna Allani Ben Hlima avait pourtant demandé à ce qu’on lui échelonne la facture pour qu’elle puisse continuer à payer ses salariés pour quelques mois malgré la fermeture de l’hôtel. Cette demande est tombée dans les oreilles d’un sourd puisque la STEG Nabeul a refusé tout échéancier ! La STEG avait pourtant annoncé reporter d’un mois les coupures d’électricité pour impayés à partir du 17 mars…

Rappelons que le secteur du tourisme est l’un des secteurs les plus touchés par la crise  due au coronavirus à cause du confinement et de la fermeture des espaces aérien et maritime.

L’Etat prouve qu’il n’a pas les moyens de sa politique malheureusement…