La prise de progestérone réduit les fausses-couches

0
302

La progestérone aiderait les femmes ayant connu de multiples fausses-couches à tomber enceintes. En effet, Selon une étude menée dans les universités de l’Illinois et de Yale par le Dr. Mary Stephenson et son équipe, publiée par la suite dans Fertility and Sterility, la prise de progestérone sous certaines conditions faciliterait la grossesse. Entre 2004 et 2012, 116 femmes ayant fait au moins deux fausses-couches de manière inexpliquée ont accepté de voir leur niveau de Cyclines E -des protéines impliquées dans la régulation de notre cycle cellulaire- suivi. Les personnes au niveau trop bas ont alors reçu une supplémentation en progestérone par voie vaginale, et ce deux fois par jour durant la seconde moitié de leur cycle menstruel (une dose de 100-200 mg toutes les 12 heures).

Résultat : 68% des femmes ayant suivi ce traitement sont tombées enceintes, contre 51% pour celles qui n’ont pas reçu de progestérone. Selon l’équipe du docteur Stephenson, cette hormone a provoqué le secrétage de nutriments par l’endomètre, ce qui a permis de nourrir l’embryon durant les premières semaines de son développement. Une très bonne nouvelle, donc, pour toutes ces mamans qui n’arrivent pas à garder leur bébé.