La Cour constitutionnelle en Pologne a interdit complètement l’avortement le 22 octobre dernier. Une décision qui a provoqué une vive colère chez les Polonais qui sont sotis manifester en masse en dépit du mauvais temps et de l’épidémie de Covid-19. En effet, plus de 10000 personnes sont sorties dans les rues un peu partout dans le pays pour contecter cette décision.

Rappelons que la Pologne interdit l’IVG depuis 1993 (elle était légale de 1955 jusqu’à 1993) sauf en cas de grossesse résultatnt d’un viol, d’une menace pour la vie ou la santé de la femme enceinte ou de malformation grave et irréversible du foetus. C’est ce dernier cas de figure qui vient d’être délégalisé car jugé « pratique eugénique » portant atteinte à la dignité humaine des enfants non encore nés.

En Tunisie, l’avortement est légal depuis 1973 et est pratiqué à la demande de la femme jusqu’à 3 mois de grossesse.