La police américaine s’en prend à Tarantino

0
521

[Crédit photo: Eduardo Munoz Alvarez/AFP]

“Quand je vois des meurtres je ne peux pas rester sans rien faire. Une victime est une victime. Et les meurtriers doivent être appelés des meurtriers”, c’est ce qu’a déclaré Quentin Tarantino lors de sa participation la semaine dernière à deux rassemblements contre la violence policière.

Ses propos ont provoqué la colère de la police de New York, dont le plus important syndicat a appelé au boycott des films du cinéaste. 
“Ce n'est pas surprenant que quelqu'un qui gagne sa vie en glorifiant le crime déteste les flics”, a indiqué dans un communiqué Patrick Lynch, président du syndicat de policiers Patrolmen's Benevolent Association.

Le syndicat de la police de Los Angeles a, quant à lui, publié un communiqué, mardi 27 octobre, dans lequel il annonce son soutien à l’appel au boycott des films de Tarantino. 

Notons que le réalisateur de Pulp Fiction, en participant à la manifestation, répondait à l’appel du hashtag #RiseUpOctober, qui coïncidait avec le meurtre d’un agent de la police de New-York, tué d'une balle dans la tête par un suspect récidiviste, lors de l'exercice de son travail.

 

]]>