Le nouveau conseil municipal de la Marsa nouvellement élu a du pain sur la planche. Alors qu’il a fait preuve de bonne volonté en installant des pots en béton afin d’interdire l’occupation anarchique du trottoir par les automobilistes, ceux-ci ont fait preuve d’un manque de civisme encore plus affligeant.

En effet, la circulation au niveau de la rue Abderrahmen Mami à la Marsa est devenue infernale depuis l’ouverture d’un nouveau café durant le mois de Ramadan dernier. Les trottoirs se sont ainsi retrouvés envahis de voitures faisant fi des piétons, des personnes à mobilité réduite et des parents en poussettes. Face au cri d’alarme des riverains, le conseil municipal a cru bien faire de construire des dalles en béton afin de dissuader les automobilistes de se garer et d’occuper illégalement le trottoir. C’était sans compter sur leur « ingéniosité » puisqu’ils ont littéralement investi la chaussée causant encore plus d’embouteillages.

Il est grand temps de prendre des mesures drastiques et de punir tous ceux qui ne se conforment pas à la loi.