La députée Olfa Terras fait un don supplémentaire d’équipements médicaux d’une valeur de deux milliards

0
10567

La députée bizertine Olfa Terras vient de déclarer sur sa page officielle qu’elle faisait un don supplémentaire d’une valeur de deux millions de dinars pour aider les hôpitaux régionaux et CHU en équipement nécéssaire dans la lutte contre la pandémie.

Dans son statut, elle explique également qu’elle prend en charge des familles nécessiteuses de Bizerte à partir de cette semaine. Elle invite aussi les responsables, les politiques et les citoyens tunisiens à réfléchir à l’après Corona.

« Le penseur et sociologue Abd al-Rahman Ibn Khaldun a déclaré: « En temps de paix, les gens sont égaux. En temps de crise, ils diffèrent ». Aujourd’hui en Tunisie, nous vivons une crise que nous n’avons jamais vécue auparavant. Cependant pour surmonter cette épreuve avec le moindre dommage, nous devons tous mettre la main dans la main et en tirer des leçons pour sortir plus forts qu’avant.

Pour ma part, un envoi d’équipement médical de première nécessité, d’une valeur de 2 milliards -en guise de dons doublés- est en route vers la Tunisie.

J’ai aussi élaboré un programme pour prendre en charge des familles touchées par la crise à Bizerte. Ce sera mis en action cette semaine si Dieu le veut. Ce n’est pas un service que je rends mais de la simple gratitude envers mon pays. C’est aussi mon devoir de le faire.

J’aimerais que mon initiative soit complémentaire aux efforts de l’Etat et non substitutionnelle. Par conséquent, je demande au Ministère des affaires sociales de privilégier les familles qui ont été directement touchées par la crise actuelle. Il faut que notre Etat soit conscient que nous sommes en état de guerre qui nécessite des mesures strictes et immédiates.

Je lance aussi un appel au gouvernement afin d’assurer à ces personnes la distribution des denrées alimentaires de premières nécessité telle que la semoule.

Par ailleurs, je demande au gouvernement de nous proposer un calendrier et une vision d’avenir plus clairs concernant le confinement sanitaire, les examens médicaux à grande échelle , ainsi que les précautions prise en cas d’une éventuelle explosion sociale et sanitaire imminente?

Aussi, réfléchissons ensemble sur la phase post-Corona. Nous voyons aujourd’hui une jeunesse tunisienne qui explose d’énergies créatives afin de consolider les efforts de l’État. Cette jeunesse incarne le dicton de « la nécessité est mère de l’invention », de ce fait, l’État doit leur fournir toutes les capacités nécessaires et s’élever au niveau de l’espoir escompté par les actions telles que: L’impression 3D, la médecine de guerre, les appareils respiratoires fabriqués avec des capacités locales et à faible coût. Les usines textiles transformées en locaux de fabrication de masques. C’est la Tunisie que nous aimons et dont nous rêvons ….. On dit qu’on ne réalise pas à quel point on est fort jusqu’au moment où on n’a plus le choix que de l’être.

Réfléchissons ensemble au post-Corona, et comment pouvons-nous nous remettre sur pieds en comptant sur nous-même afin d’assurer une véritable souveraineté à notre pays.

Le mot de la fin: Préservez vos familles et préservez-vous, pour ne pas être celui qui fait augmenter le nombre de victimes, Dieu nous en préserve. Respectez les médecins et le personnel paramédical qui exposent leur vie au danger et qui sont en première ligne de défense durant cette guerre. Respectez nos agents de sécurité et les militaires qui sont passés sans transition de la lutte contre le terrorisme à la lutte contre cette pandémie. Dieu préserve la Tunisie.

Olfa Terras « 

يقول مؤسس علم الإجتماع عبد الرحمان ابن خلدون : "الناس في السكينة سواء، فإن جاءت المحن تباينوا"أكيد اليوم في تونس نعيشوا…

Gepostet von ‎Olfa Terras – ألفة الترّاس‎ am Montag, 30. März 2020