La consommation régulière de caféine réduirait l’inflammation chronique

0
218

Et un avantage de plus à consommer du café ! Selon une étude publiée dans Nature Medicine, les personnages âgées consommatrices régulières de café ont un niveau très bas d’inflammation.

En effet, David Furman et son équipe de l’Université de Stanford ont ainsi analysé plus de 100 échantillons sanguins de personnes « jeunes » et moins jeunes. Ces dernières ont alors révélé une plus grande activité de leurs gènes liés à l’inflammation. On sait que plus ces gènes sont actifs plus la personne en question a de chances de voir sa pression artérielle augmenter et de développer de l’athérosclérose.

« La majorité des maladies liées à l’âge ne le sont pas vraiment, per se, mais plutôt des maladies liées à l’inflammation », a ajouté David Furman, auteur de l’étude et professeur consultant à l’Institut d’Immunité, Transplantation et Infection de l’Université de Stanford. Ces maladies chroniques liées à l’inflammation peuvent se manifester sous forme de diabètes, hypertension, cancers, Alzheimer ou encore problèmes cardiaques.

Que vient faire alors la caféine dans tout cela ? Les personnes qui ont bu plus de cinq cafés par jour ont révélé des niveaux extrêmement bas de l’activité de leur voie génétique inflammatoire. La caféine vient alors inhiber ce circuit. « Plus ces personnes consommaient de caféine, plus elles étaient protégées contre un état chronique d’inflammation. Il n’y a visiblement pas de limite », a expliqué David Furman.