La cigarette électronique 5 à 15 fois plus cancérigène que le tabac !

0
827

Une nouvelle étude vient incriminer encore une fois la cigarette électronique. Alors que les fumeurs se rabattent de plus en plus sur cette solution alternative au tabac, de nouveaux résultats de recherche viennent la mettre en cause dans la survenue de cancers ! En effet, des chercheurs de l'Université d'Etat de Portland aux Etats-Unis ont publié une nouvelle étude dans laquelle ils cofirment que la cigarette électronique aurait des effets néfastes sur la santé. Premier élément mis en cause : le formaldéhyde, une substance cancérigène qui se forme lorsque le liquide qui va être inhalé sous forme de vapeur est trop chauffé, c'est à dire à partir d'un voltage plus important et équivalent à 5 volts. A ce voltage, le taux de formaldéhyde fabriqué est largement plus élevé que ceux trouvés avec la combustion des cigarettes classiques. "Nous avons constaté que du formaldéhyde peut se former durant le processus de vaporisation des cigarettes électroniques", écrivent les chercheurs dans une lettre parue dans la dernière édition du New England Journal of Medicine.

Pour ce faire, ils ont utilisé une machine à inhaler de la vapeur de e-cigarette à faible voltage pour déterminer comment le formaldéhyde se forme à partir du liquide composé de nicotine, d'agents chimiques aromatisants, de propylène-glycol et de glycérine. Ils ont constaté qu'un utilisateur de cigarette électronique chauffée à 5 volts absorberait près de 14 milligrammes de formaldéhyde ! En comparaison, une personne qui fume un paquet de cigarette par jour n'en absorbe que 3 milligrammes. Sur le long terme, l'inhalation de 14 milligrammes (+/- 3 mg) de cette substance chaque jour, pourrait multiplier par 5 à 15 fois le risque de cancer selon cette étude. Toutefois, le directeur de la division sur le tabagisme à la faculté de médecine et dentiserie de Londres, Peter Hajek, réfute les résultats de ces recherches : "quand les fumeurs de cigarettes électroniques surchauffent le liquide, cela produit un goût désagréable, ce qu'ils évitent de faire." Les résultats sont loins de la réalité a-t-il estimé. 

Ce n'est pas la première fois que des études mettent en cause la cigarette électronque. Une étude japonaise avait déjà mis en garde contre la vapeur qui s'en dégage alors qu'une autre étude américaine avait même montré qu'elle était inutile pour arrêter de fumer. 

]]>