#1 La Chronique forme de Lamiss Kerkeni, coach sportif #1

0
1346

Lamiss Kerkeni, coach sportif, nous écrit tous les vendredis pour donner des conseils, encourager et booster les jeunes mamans (et aussi les non mamans) dans le but de retrouver la ligne et le corps qu’elles ont toujours rêvé d’avoir. Comment? Lisez ceci: 

Tout a commencé le 7 mars 2016, enfin non plutôt le 23 août 2014 …Non, finalement en décembre 2013…Enfin bref, toutes ces dates sont importantes sans l’être réellement, parce que ce que je vais vous raconter là, c’est le fruit d’un processus, d’une évolution marquée par des étapes.

C’est le résultat d’une expérience, d’une aventure toujours en cours, qui semble en intéresser plus d’une.

Si je vous dis, retrouver la ligne ou mieux encore, redevenir (ou devenir) la bombasse que vous aviez toujours (voulu être) été et ce après avoir vécu l’expérience la plus bouleversante qui soit pour le psychique et physique d’une femme soit, à savoir donner la vie.

Vous vous demandez de quoi je vais vous parler ? Si je vous dis, retrouver la ligne ou mieux encore, redevenir (ou devenir) la bombasse que vous aviez toujours (voulu être) été et ce après avoir vécu l’expérience la plus bouleversante qui soit pour le psychique et physique d’une femme soit, à savoir donner la vie.

AHA ! C’est bien ce que je pensais, vous êtes toutes ouïes.

Coach-1

En fait, ce que je me propose de partager avec vous, c’est mon histoire, mon parcours (du combattant) dans la quête d’un idéal physique, mais surtout mental sur le chemin de la maternité. Accrochez-vous, c’est parti !

Passé le cap de la grande joie (ou pas) à l’annonce de la grande nouvelle ‘’ JE SUIS ENCEINTE’’, nombreuses sont les femmes qui vivent très mal la transformation de leur corps au fil des mois que dure la grossesse. C’est un véritable bouleversement en profondeur, venant remettre en question notre identité féminine, pour imposer celle de maman.

Tout d’un coup, on n’est plus femme. On est MAMAN.

Et puis les mois passent, les kilos s’entassent et de nombreuses ‘’mamans’’ vivent cette importante prise de volume en véritable mutation d’espèce : elles passent de femmes à mammifères s’apparentant à la grande famille des hippopotames…névrosées qui plus est… bouleversement hormonal oblige !

J’exagère ?! Allez donc discuter avec une femme enceinte de 8 mois et vous verrez.

Bref, à ce stade nos photos de jolie jeune femme en robe moulante d’il y a un an nous semblent dater du siècle dernier, notre féminité définitivement morte et enterrée et nous nous croyons condamnées à nous vêtir de sacs à patate à tout jamais, pour presque en arriver à regretter l’époque où il suffisait de se couvrir d’un sefseri pour sortir.

Vous devinez certainement le vécu derrière ce récit, mais justement, STOP arrêtons le délire. Ladies, je suis là pour vous dire que NON tout n’est pas fini, qu’il est possible de se tailler un corps de rêve après une grossesse et j’en suis la preuve vivante !

Oui oui, vous avez bien entendu (lu), j’ai bien dis un corps de rêve et n’allez pas croire qu’il va vous falloir 5 ans pour y arriver, non. Une bonne dose d’amour (de vous-même essentiellement), beaucoup de discipline, pas mal de détermination et plus rien ne vous arrêtera, car voici le premier truc que vous devez garder en tête : Mesdames, votre seule limite, c’est vous. Gravez le sur votre table de cuisine, mettez-vous le en fond d’écran sur votre ordinateur ou tatouez-vous le sur l’avant-bras si ça vous chante, mais souvenez-vous en : Votre seule limite c’est vous. Alors fini les excuses, fini les ‘’je n’y arriverai jamais’’. 

Coach-2

Vous vous aimez et vous voulez faire du bien à votre corps et à votre esprit, parce que vous le valez bien et parce que vous voulez donner un exemple de détermination au petit bout de chou que vous avez mis au monde.

Votre seule limite c’est vous. Alors fini les excuses, fini les ‘’je n’y arriverai jamais’’. 

Time out – Justement, nous y voilà, ce ne sont pas les dates citées ci-haut qui comptent. Celle du jour où j’ai su que j’étais enceinte en décembre 2013 ou celle où mon bébé a vu le jour le 23 Août 2014, ou encore celle du 7 mars où j’ai partagé des photos du résultat de plus d’un an de travail sur mon corps et mon esprit sur Facebook, suscitant un nombre hallucinant de réactions de la part de mamans me demandant des conseils de remise en forme. Non ce ne sont pas ces dates-là qui ont été le déclic. Le déclic n’est pas une date, mais un besoin et un instinct.

Le besoin de me récompenser, de penser à moi en me réappropriant mon corps après avoir fait don de tout mon être pendant plus de 9 mois. Car quoi de plus altruiste que la maternité ?

L’instinct maternel que de vouloir donner le meilleur des exemples à ce petit être que la vie me confiait. Il est si merveilleux.

Je me le dois et je le lui dois. Vous aussi, vous vous le devez, vous le lui devez.

Alors on se secoue, on se motive et on s’y met en me retrouvant toutes les semaines dans la rubrique remise en forme pour de précieux conseils.

Parole d’hippopotame névrosé devenu coach sportif un an après.

Par Lamiss Kerkeni