La caféine augmente-t-elle les risques de migraine ?

0
80

La caféine serait un terrain favorable aux migraines. C’est ce qu’a rapporté l’étude d’Elizabeth Mostofsky, chercheuse en épidémiologie des maladies cardiovasculaires à Boston. On y apprend ainsi que, même si la caféine peut servir de remède contre des migraines, elle pourrait a contrario les déclencher à partir d’un certain seuil de consommation. Publiée dans l’American Journal of Medicine, cette étude a permis de mieux connaître l’équilibre optimal d’une consommation de caféine. 

Selon Elizabeth Mostofsky, consommer 3 doses de boissons contenant de la caféine (café, thé, soda) est le grand maximum, par jour, au-delà duquel la caféine peut être associée à non seulement à des maux de tête le jour-même de sa consommation mais aussi le lendemain. Dans ce cas, l’étude suggère que la caféine, (sur)consommée par de nombreuses personnes pour traiter leur migraine, a plus de chances d’entraîner l’effet inverse en la causant.

L’étude d’Elizabeth Mostofsky a également démontré l’existence d’un facteur individuel. En effet, des personnes habituées à consommer moins d’une dose de caféine par jour ont un risque élevé d’avoir une migraine lorsqu’ils boivent une dose ou deux. À l’inverse, les gros consommateurs quotidiens de caféine ont des maux de tête et des migraines s’ils n’ont pas leur dose habituelle de caféine. Tout est donc question d’équilibre.