Kevin Spacey officiellement viré par Netflix

0
118

Ce n’était plus qu’un question de temps : Kevin Spacey a été remercié par Netflix. Vendredi 3 novembre, le réseau de streaming de films et séries télé a fait savoir, par voie de communiqué, qu’il mettait fin à son contrat avec l’acteur américain. « Netflix ne sera plus impliqué dans quelconque future production de House of Cards incluant Kevin Spacey […] Nous avons également décidé de ne pas donner suite à la sortie du film Gore qui était en pass de post-production, avec et produit par Kevin Spacey« , a indiqué un porte-parole d’entreprise américaine. Il ne restera plus q’une seule saison de House of Cards à tourner puisque son arrêt était déjà prévu depuis l’été dernier.

Des cartes redistribuées

En une semaine, Kevin Spacey a vu on image publique s’effondrer après l’interview de l’acteur américain Anthony Rapp l’accusant d’agression sexuelle en 1986. L’ex-star de House of Cards avait alors répondu le lendemain dans un tweet de mea-culpa et en avait profité pour faire son coming out. Des excuses très mal perçues par la communauté LGBTQI qui aurait préféré que Spacey révèle son homosexualité dans d’autres circonstances.

Peu de temps après l’interview d’Anthony Rapp, d’autres personnes ont accusé l’acteur américain de 58 ans de harcèlement sexuel ou de conduite inappropriée, comme huit membres de l’équipe de tournage de House of Cards. L’agent publicitaire et l’agence de Kevin Spacey l’ont alors lâché. L’Academy of Television Arts and Sciences a également annoncé qu’elle n’allait pas lui remettre, le 20 novembre, le prix d’honneur de l’International Emmy Founders Award 2017. Pendant que son monde s’effondre peu à peu, Spacey, lui, est entré en rehab… comme Harvey Weinstein.