Kerkennah, un voyage hors du temps…

0
1141

Bercées par les vagues douces de la Méditerranée, dérobées aux tumultes du continent, les îles Kerkennah, voilées de secret se sont faites gardiennes d’une histoire du passé. Celle d’une nature vierge et généreuse, celle de mœurs et de coutumes oubliées, celle d’un endroit figé dans le temps et dans l’espace, qui ne révèle sa magie qu’aux plus braves des aventuriers.

Considérée depuis la nuit des temps comme l’échappée belle des voyageurs égarés, Kerkennah demeure encore une destination de ressourcement de l’âme et du corps. Archipel tunisien situé à une vingtaine de kilomètres de Sfax, il se compose principalement de deux îles : Gharbi, aussi appelé Mellita et Chergui, reliées entre elles par une chaussée datant de l’époque romaine. 

Les îles Kerkennah : entre terre et mer, un paysage naturel hors du commun

L’immersion dans Kerkennah commence dès que le ferry quitte la côte de Sfax. Enivrez-vous de la fraicheur de la brise maritime, laissez le vent caresser votre peau et adonnez-vous au plaisir du spectacle des  vagues infinies. Une fois les pieds posés sur la terre ferme, ce paysage atypique et si propre aux îles Kerkennah: la mer fraiche et miroitante mariée à une terre désertique et aride. Pour ponctuer cette plénitude, les palmiers sauvages du haut de leurs silhouettes élancées recouvrent fièrement l’horizon.  Loin des plages bruyantes et agitées de la côte tunisienne, les plages de Kerkennah calmes et sereines sont un petit coin de paradis. Profitez du paysage exaltant de la marée basse, ou quand l’étendue d’eau devenue éphémère met à nu les fonds marins et les charfias et laisse s’échouer les felouques ivres sur le sable. 

Le site archéologique de Borj El Hsar, berceau d’une histoire millénaire  

Plusieurs années après sa découverte, le mystère d’une histoire inachevée plane encore sur le site archéologique de Borj El Hsar. Le site, datant du VIIème siècle Av-JC  retrace l’ossature de Cercina la capitale archaïque de Kerkennah. Il  révèle les vestiges d’une cité riche et civilisée qui a connu jadis ses heures de gloire. Les structures du port phénicien à moitié immergées sous l’eau ainsi que les mosaïques et restes de poteries romaines recouvrant la plage, donnent le sentiment de marcher sur une ville enfouie qui n’attend que d’être dévoilée. Tendez bien l’oreille pendant votre promenade et essayez d’écouter l’histoire murmurée par les pierres.

L’Attaya, un voyage dans les mœurs des Kerkennah

Kerkennah respire cette douceur de vivre méditerranéenne qui offre le charme d’une culture et d’un mode de vie bien propres à elle. S’initier au quotidien de l’île commence sur le chemin de l’Attaya, au musée du patrimoine insulaire d’El Abassia, l’occasion de s’imprégner des traditions kerkenaises. Ensuite, direction le port de pêche de l’Attaya. Ce port et son jumeau, celui de Kraten, sont les plus importants de l’île, on y découvre un savoir-faire de pêche ancestral jalousement préservé et transmis au fil des générations. Les pêcheurs se feront un plaisir de vous montrer les nasses et les gargoulettes et de vous dévoiler les secrets du métier. La découverte continue avec une aventure gastronomique « Chez Najet » ou encore chez « Sta Ali » pour vous délecter des spécialités culinaires aux poulpes.

Une virée en felouque pour explorer les richesses de la Méditerranée

Larguez les amarres et immergez-vous le temps d’une journée dans le quotidien d’un pêcheur Kerkennien. L’escapade en felouque demeure aussi bien pour les novices que pour les habitués une expérience inoubliable. Profitez d’une baignade dans les eaux profondes de la Méditerranée, découvrez les charfias de plus près et savourez une grillade de poissons fraichement pêchés. En fin de journée, apaisé et le cœur léger, prenez le temps d’observer les vagues dansantes sous mille rayons lumineux du soleil couchant, un mariage de couleurs et de sensations des plus enchanteurs.

El Hmada, une journée dans les champs

Outre la plage et les activités maritimes, l’été kerkennien est marqué par la saison de la cueillette des figues et des raisins, un moment unique de célébration et de partage. Vivez cette expérience avec les habitants de l’île et accompagnez-les à la forêt kerkenienne « El Hmada » où vous pourrez goûter aux figues, aux raisins sucrés ainsi qu’à la liqueur de palmiers sauvages.  La meilleure façon de savourer ces richesses est de se prêter au jeu: cueillez-les par vous-même puis terminez votre journée par un bon pique-nique à l’ombre des palmiers.

Sidi Founkhal, une nuit sous la belle étoile

Parce qu’on garde toujours le meilleur pour la fin et parce que Kerkennah est aussi belle la nuit que le jour, une nuit à la belle étoile reste un incontournable. Installez vos tentes sur la plage de Sidi Founkhal de Cercina ou de Bounouma, admirez le crépuscule et attendez patiemment le spectacle: un ciel qui brille de mille feux et une pluie d’étoiles filantes. Tous les astres seront réunis pour illuminer votre soirée et vos bains de minuit. La brise douce de la nuit, l’odeur fraiche de la mer, le bruissement des vagues et la magie du ciel vous révèleront une seule certitude, celle d’un retour imminent et prochain sur les îles Kerkennah.

Texte : Ons Larguech

Crédit photos : Pierre Gassin