La 33e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) s’est achevée samedi 5 novembre 2022 par l’annonce des prix officiels du festival.

Le palmarès complet des JCC 2022

Compétition officielle :

LONGS METRAGES DE FICTION
– Tanit d’Or: Les Révoltés (Vuta N’Kuvute), Amil Shivji (Tanzanie)
– Tanit d’Argent: Sous les figues, Erige Sehiri (Tunisie)
– Tanit de Bronze: Sharaf, Samir Nasr (Egypte )

LONGS METRAGES DOCUMENTAIRES
– Tanit d’Or : Batata, Noura Kevorkian (Liban)
– Tanit d’Argent : Nous Etudiants! (We students!), Fariala Rafiki (République Centrafricaine)
– Tanit de Bronze : Gardien des Mondes, Leila Chaibi (Tunisie)
– Mention spéciale:
Faritra, Rasoanaivo Tovoniaina (Madagascar)
Denied access, Hayfel Ben Youssef (Tunisie)

COURTS METRAGES DE FICTION
– Tanit d’Or : Palestine 87, Bilel Khatib (Palestine)
– Tanit d’Argent : Bergie, Dian Weys (Afrique Du Sud)
– Tanit de Bronze : Astel, Sy Ramata Toulaye (Sénégal)

COURTS METRAGES DOCUMENTAIRES
– Tanit d’Or : Les Gens Classes, Mohamed Firass, Syrie
– Tanit d’Argent : Tramadol, Adoum Moussa, Niger
– Tanit de Bronze : 5 :1, Sarah Ben Saud, Tunisie
Mention spéciale: Edris, Chenaoui Amir (Egypte)

SEMAINE DE LA CRITIQUE :
Prix de la Semaine de la critique : La Vie Me Va Bien de Al Hadi Ulad-Mohand (Maroc)

Mention spéciale du Jury:

PRIX DU PUBLIC : Attarik – la route, Abdelhamid Abedelatif, LM de fiction (Syrie)

COMPETITION PREMIERE OEUVRE, PRIX Tahar Cheriaa décerné par TV 5 Monde (Tanit d’or): La Vie d’Après, Anis Djaad (Algérie)

CARTHAGE CINE PROMESSE :
Prix du meilleur film: Ebounda, Perrin Smbo (République Centrafricaine)

Mention spéciale :
Un ballon, Ouday Abdelkadhem al Saidi (Irak)
Edicius, Emir Haj Salah, film d’animation (Tunisie)

PRIX LINA BEN MHENNI des droits de l’Homme : Batata de Noura Kevorkian, LM Documentaire (Liban)

PALMARES ARTISTIQUE
Prix du meilleur Scénario : Samir Nasr, Sonallah Ibrahim pour Sharaf, Samir Nasr (Egypte)
Prix du Meilleur Décor :khalil Khoudja pour Sharaf, Samir Nasr (Egypte)
Prix du meilleur montage : Nadia Ben Rachid dans Simin Zetwal (Regarde les étoiles), David Constantin (Maurice)

Prix de la meilleure photographie : Zenn Van Zyl pour Les Révoltés (Vuta N’Kuvute), Amil Shivji (Tanzanie)
Prix de la meilleure musique : Kamel Kamal pour L’esclave, Abdelilah El Jaouhari, 102′-2022 (Maroc)
Prix de la meilleure interprétation masculine : Moaffak Al-Ahmad pour La Route (Al Tarik), Abdelatif Abdelhamid (Syrie)
Prix de la meilleure interprétation féminine : Rokhaya Niang pour Xalé :Les Blessures de l’enfance, Sene Absa Moussa (Sénégal)

CARTHAGE INDUSTRY DAYS

Palmarès Takmil
– Prix OIF 10.000 Euros: RESSAC, Une Histoire Touarègue, Intagrist el Ansari (Mauritanie)
– Prix IFT 7.000 Euros: La vie est un Chemin de fer, Kevin Mavakala, Isaac Sahani, Manassé Kashala et Tousmy Kilo (République démocratique du Congo)
– Prix CNCI (20.000 DT) : Un été à Boujad de Omar Mouldouira (Maroc)
– Prix CNCI (20.000 DT) : Mouvma, des poètes pas comme les autres, Ines Ben Othman (Tunisie)
– Prix Université Centrale (20.000 DT) : Summer came on laughing, Noha Adel (Egypte)
– Prix OIF-ACP-UE 5.000 Euros : Defying Ashes, Karanja Ng’endo (Kenya)
– Prix Goethe Institute 3.000 Euros : God’s captivating face, Mohamed ben Romdhane et Marwen Meddeb (Tunisie)

Prix parallèles :
– Prix UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail) : “Les Gardiens du Margoum”, LM Documentaire de Akram Moncer (Tunisie, Horizons du cinéma, sélection officielle hors compétition)
– Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique), Les Révoltés (Vuta N’Kuvute), Amil Shivji, compétition officielle LM de fiction (Tanzanie)
– Prix FACC (Fédération Africaine des Critiques du Cinéma) : “La vie d’après” d’Anis Djaad, compétition officielle LM de fiction (Algérie)