En 2018, poursuite de l’ascension d’Invictus et Olympéa avec une version inédite Aqua. L’inspiration divine sous le signe de l’eau où la fraîcheur et la sensualité atteignent des sommets.

Invictus & Olympéa, histoire d’un mythe

Invictus et Olympéa. Le mythe du héros et de la déesse selon Paco Rabanne. Comment ne pas oublier ce couple hors du commun auquel rien ni personne ne résiste ? Défiant les dieux sur leur propre territoire. Flash-back. 2013. Invictus voit le jour et triomphe ! Winner infatigable et dieu vivant, calibré pour la victoire. Un Boisé-choc entre fraîcheur cinglante et sensualité animale. 2015 : Et Paco Rabanne créa Olympéa…Icône absolue. Queen divine sur talons aiguilles, devant laquelle le monde entier s’incline. Son aura ne laisse pas de marbre, son parfum redonne du pouvoir aux femmes :une Vanille salée charnelle, et chavirante. 2017 : Invictus & Olympéa Intense. Défi extrême pour un héros au sommet de sa puissance et une déesse à son apogée. Avec une sensualité qui monte d’un cran, et une intensité magnétique.

Aqua, divin élément pour nouveau prodige

Au cœur d’Aqua, il y a la puissance de l’eau. Indomptable pour le commun des mortels, jamais pour nos demi-dieux…
Aqua-winner.
Océan déchaîné. Défi ultime pour un héros qui ne renonce jamais. Affronter la Vague pour y puiser une force nouvelle. Refréner la mer et la soulever. Sacre absolu !
Aqua-déesse. Rayonnante.
Olympéa est aux commandes. Dominer l’eau dans son immensité. Pouvoir divin…Maîtriser les éléments, et rayonner. Une nouvelle odyssée pour notre Vénus moderne.

Les flacons 

Trophée toujours pour Invictus, et nouvel exploit. Revisité dans une fraîcheur d’une puissance inouïe. Coupe athlétique en verre massif. Métal argent-bleuté pour le capot. Dégradé de bleu pour le jus, du plus profond au plus clair. Des abysses vers la lumière.
Pour sa déesse, Paco Rabanne a imaginé un nouveau flacon décliné sur l’ensemble de la gamme (Olympéa et Olympéa Intense). L’inspiration reste identique : un cercle de verre solaire enserré par une couronne de lauriers. Le flacon est subtilement repensé dans une nouvelle épure : féminin, lumineux, moderne. Avec une silhouette affinée, légèrement galbée. Et une finesse retrouvée dans les détails : lauriers délicatement retravaillés, capot orné d’un dôme cristallin.
Dans la version Aqua, la fraîcheur est radiante. Reflets or-rosé pour les lauriers. Dégradé de corail pour le jus, du plus intense au plus solaire.

Fraîcheur abyssale, et sensualité

Aqua, c’est une plongée dans les abysses. Une fraîcheur à son paroxysme. Profonde, intense, doublée de sensualité. Dans la filiation d’Invictus et Olympéa, une architecture « en tension » construite sur une dualité. Et des accords« signature ». Bois ambrés pour lui. Vanille salée pour elle. Pour les deux, la fameuse note« peau salée » apportée par l’accord ambre gris. Sexy et très addictive.

Fraîcheur colossale et sans répit pour Invictus Aqua. Puissance des bois joués en overdose. Une vague iodée qui explose dans une déferlante de bois ambrés ultra-vibrants. Un clash olfactif signé Nicolas Beaulieu et Juliette Karagueuzoglou.
Fraîcheur solaire d’une fleur d’agrume pour Olympéa Aqua. Profondeur charnelle de la vanille et du bois de cachemire. Une vague de fraîcheur ambrée autour d’un accord « vanille salée » intense, et addictif. Duel aquatique signé Loc Dong et Fanny Bal. Et concentration inédite avec l’Eau de Parfum Légère pour apporter une intensité durable au sillage.

Les autres fragrances 

Invictus. Un choc entre l’embrasement de bois ambrés-virils et une rafale marine. Un Boisé-frais héroïque.

Olympéa. Un duel entre le frais et le charnel. La délicatesse des fleurs et la sensualité animale d’une vanille salée.

Invictus Intense. Duel entre une fraîcheur épicée et un accord malt ambré-salé.Un Boisé très-sexy qui affirme sa puissance.

Olympéa Intense. Une vanille salée qui fusionne avec l’ambre et vibre avec les bois. Le charnel à son paroxysme.