Elle est lauréate dans la catégorie « Femme » du concours “Tounsi du monde”, Dorra Basti – AKA Smach it- est une influenceuse pas comme les autres. Quotidiennement, elle véhicule à ses 80K followers joie et bonne humeur, mais pas que. Véritable fashionista, cette passionnée de mode et de beauté partage bons plans, expériences, nouvelles adresses des deux côtés de la méditerranée. Que ce soit à Paris ou à Tunis, elles sont nombreuses à la suivre et à lui faire confiance. Femmes de Tunisie lui a posé quelques questions sur son rapport à la beauté, notamment en tant que consommatrice.

Femmes de Tunisie : Qui est Dorra Basti
Dorra Basti : Je suis une jeune femme active de 38 ans. Je suis tunisienne mais je vis à Paris depuis déjà 15 ans. Et je suis jeune maman de deux filles, Sandra et Sarra. Je travaille dans la finance, mais cela ne m’empêche pas d’avoir la mode pour passion. Passion que je vis d’ailleurs pleinement à travers mon compte Instagram sur lequel je partage tous les bons plans et plus encore.

F.D.T : Les internautes te suivent sur Instagram pour le contenu que tu partages, à la fois divertissant et informatif autour de la mode et la beauté. Quelle place a l’une et l’autre dans ta vie?
D.B : Jusqu’à il y a deux ans, je dirais que je consacrais une bonne partie, voire presque tout mon contenu à la mode. Je partageais à peine quelques références de rouge à lèvre ou de fond de teint, mais sans plus. A l’époque, je ne prenais pas du tout soin de ma peau. Il m’arrivait souvent de m’endormir avec mon maquillage de la journée. Ma peau en pâtissait. Puis, j’ai commencé à prendre soin de moi, de ma peau etc. Et c’est là que le contenu est devenu orienté plus « beauté », étant donné que je partage toutes mes expériences avec les abonnés.

F.D.T : Tu as un rapport particulier lorsqu’il s’agit de routine et de produit de beauté. Comment le définis-tu ? T’es-tu imposé certaines habitudes, certains achats, notamment au fil du temps/en fonction de l’âge ?
D.B : C’est un peu dans la continuité de ce que je disais plus haut. Avant, j’achetais toutes sortes de crèmes, mais je ne les utilisais que rarement. Je suis une femme très active et je pensais, à tort, que cela me prendrait trop de temps. Je n’y prenais pas de plaisir. Pire encore, je n’y croyais pas. Je voulais un résultat immédiat, sinon je décrochais. Aujourd’hui, c’est tout le contraire. Je ne comprends pas comment j’ai pu laisser ma peau étouffer sous le maquillage pendant toutes ces années. J’applique ma routine avec plaisir et surtout, au fil du temps, je vois le résultat.

F.D.T : Qu’est ce qui influence le plus tes choix de produits ? Le résultat obtenu, l’expérience utilisateur, le prix, le côté bio, etc. ?
D.B : Je fais très attention au packaging. Souvent, ça guide mes achats. Si j’ai un coup de cœur pour l’emballage, j’achète direct. J’avoue que ce sont des achats compulsifs. Après, le résultat d’un produit compte aussi c’est sur. Mais je ne me laisse pas influencer par les partenariats rémunérés et les avant/après sur les réseaux sociaux. A la limite, je peux suivre le conseil d’un proche qui a testé le produit.
Pour ma part, je collabore avec Alania. Mais c’est venu de manière naturelle, car j’utilisais déjà leurs shampoing et après-shampoing que je trouvais géniaux. Cette marque a été un énorme coup de cœur. Et c’est en ce sens qu’ils ont fait appel à moi en me proposant de tester le reste de la gamme. Je pense que je continuerai à les utiliser même à la fin de notre contrat.

F.D.T : Quel conseil donnes-tu aux lectrices (et lecteurs) pour trouver cet équilibre entre les besoins réels et les envies compulsives et/ou influencées par les RS ?
D.B : je suis mal placée pour le faire, au vu de tous mes achats compulsifs (rires). Par contre, je conseille de se fier à ses besoins et d’essayer d’y répondre. Inutile de cumuler les produits qui ne sont pas indispensables ou qui ne vous correspondent pas.

F.D.T : Ta routine beauté ?
D.B : Alors le matin, et en même temps que je prends ma douche, j’applique mon gel nettoyant. Ensuite, c’est ma crème de jour Alania et un léger make up. Le soir, c’est une mousse démaquillante et ma crème de jour également. J’essaie d’appliquer un sérum deux fois par semaine, mais je ne suis pas très assidue. Il y a aussi des produits qui ne me lâchent pas : les masques basiques.

F.D.T : Un produit qui ne te quitte pas depuis des années ?
D.B : Ma crème de jour et ce depuis presque deux ans. Je ne peux pas rester sans. Avant, je n’avais pas trouvé le produit adapté à ma peau. Alors ça brillait, ça collait, bref je n’aimais pas ce moment. Là, si je n’en fais pas après la douche, je suis en manque.

F.D.T : Un produit magique découvert récemment
D.B : Un produit qui enlève les boutons. Je l’ai testé sur ma fille. Le bouton est parti miraculeusement le ledemain.

F.D.T : LA marque tunisienne qui équivaut les plus grandes marques étrangères ?
D.B : Sans équivoque : Alania . Je suis fière que ce soit une marque tunisienne. Quand je ai reçu les produits pour la première fois, ce sont mes abonnés qui m’ont dit que c’était une marque tunisienne, je ne le savais même pas. C’est au même standing, et même mieux que les grandes marques internationales.