#ICouldHaveBeen : les personnalités de la mode se mobilisent contre les violences faites aux femmes

0
316

A l’occasion de la Journée Internationale pour l’Elimination de la Violence à l’égard des femmes, les associations du monde entier se mobilisent afin de créer des campagnes de sensibilisation. Parmi les plus populaires cette année, on retrouve celle de Kering Foundation ou quand les personnalités de la mode dénoncent les violences faites aux femmes.

Fondée par Stella McCartney et Salma Hayek, l’association signe sa 6e campagne de son mouvement White Ribbon For Women – un ruban blanc pour les femmes. Avec le hashtag  ICouldHaveBeen, les célébrités masculines posent avec le prénom qui aurait été le leur s’ils étaient nés fille. Quant aux deux fondatrices, elles posent avec le hashtag  ICouldHaveBeenHer – j’aurais pu être elle. Chaque photo est accompagnée de chiffres alarmants sur les violences subies par les femmes :

Joseph Altuzarra, styliste

1 Américaine sur 4 connaîtra un abus sexuel avant ses 16 ans.

Alessandro Michelle, directeur artistique de Gucci

1 femme sur 3 dans le monde subit des violences.

Christopher Kane, créateur de mode

1 adolescente britannique sur 4 est victime de violence physique de la part de son petit ami.

Stella McCartney, styliste

71% du trafic humain aujourd’hui concerne des femmes ou des jeunes filles.

Dennis Chan, directeur artistique de Queelin jewellery

Toutes les 2 secondes dans le monde, une jeune fille de moins de 18 ans est mariée de force.

Salma Hayek Pinault, actrice

200 millions de femmes et de jeunes filles ont subi des mutilations sexuelles

L’initiative a été reprise dans le monde entier notamment en France et en Italie.

Leonardo Decarli, chanteur et youtubeur italien

31,5% des femmes et jeunes femmes italiennes sont victimes de violence.

Panayotis Pascot, chroniqueur français 

1 adolescente française sur 4 est victime de harcèlement en ligne.