Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas encore, l’hypocrisie est cette « forme d’attitude morale par laquelle on exprime des sentiments, des opinions que l’on n’a pas ou que l’on n’approuve pas ». Selon Xavier-Léon Dufour: «Ceux dont les conduites n’expriment pas les pensées du cœur ». Mais si vous ne comprenez toujours pas, c’est le manque de sincérité sur ce que l’on pense à propos de quelqu’un, de quelque chose, etc. comme par exemple de dire à une « amie » « j’adore ton nouveau sac ! » alors qu’on pense très fort « mon dieu ce que c’est laid ». Ce fait, présent un peu partout, mais étrangement décuplé en Tunisie, est malheureux mais heureusement pas fatal, donc pas d’inquiétude, ça se soigne.

new-new

L’interpretation

Tout d’abord, il faut s’avouer qu’on a tous déjà été hypocrites au moins une fois dans sa vie, même les plus honnêtes d’entre nous, tout simplement parce que personne n’est parfait. Admettre cela est déjà un grand pas en avant et vous aidera dans la guérison de cette petite tare. Toutefois, commencer par  critiquer les « hypo’ » lorsque il nous arrive nous même de l’être revient à faire preuve de mauvaise foi et de malhonnêteté.

Les points de vue peuvent diverger à ce propos. Certains penseront, par exemple, que ne pas dire à une amie qu’elle a grossi tout en le pensant (pour ne pas la blesser) n’est pas attrait à l’hypocrisie, car c’est « un mal pour un bien » là où d’autres, en revanche, vous diront que c’est justement hypocrite de ne pas être franc et sincère avec. Tout est donc relatif. Par exemple, ne pas avouer à son patron que c’est une « ordure » est dans votre intérêt si vous souhaitez conserver votre job.

Etre soi-même

Pour réussir à être honnête avec les autres, commencez déjà à l’être avec vous-même, acceptez vos défauts et surtout, arrêtez de toujours comparer vos vies à celle des autres et de faire semblant d’être quelqu’un d’autre. Parce que certes, il y a plus beau et plus riche mais on a tendance à oublier la pauvreté ou la mort par famine par exemple. Relativisez car pour ces gens-là, vous avez une vie de rêve.

« Honnêteté » en maître mot

Ensuite, veillez à ne jamais confondre vengeance, jalousie ou colère avec honnêteté en vous posant toujours les questions « Est-ce vrai ? », « Est-ce utile ? », « Est-ce gentil », « Est-ce blessant? » dans la mesure où votre vérité  n’est pas la même pour tout le monde.

Enfin vous pouvez faire preuve de franchise sans pour autant être méchant, certains mots peuvent blesser.

new

Reconnaître les faux amis/opportunistes

Quant à comment déceler ce type de personne et comment y faire face, il est important de noter que les opportunistes sont au top des personnes néfastes pour vous. Quelqu’un qui ne vous parle que quand il a besoin de vous et qui vous oublie le reste du temps, qui vous propose des sorties seulement quand ses amis sont en vacances, qui mangera chez vous ou qui vous demande un service sans jamais en rendre en retour, est un opportuniste. Un conseil: fuyez-le comme la peste !

Quelques conseils pour faire face : gardez à l’esprit que ce n’est pas parce que les autres sont hypocrites avec vous que vous devez faire de même. Soyez franc, mettez les choses au clair et surtout, ayez de la répartie pour vous faire respecter. Prenez vos distances de ces personnes (parfois toxiques ), mais si vous voulez vraiment éviter cela, ne leur donnez jamais l’occasion de l’être, en commençant tout simplement par éviter de leur faire des confidences. 

Par Nour Lazzem.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?