Hillary Clinton est en tête du sondage réalisé par la CNN

0
473

Nous sommes dans la dernière ligne droite des les élections présidentielles américaines qui se dérouleront demain 8 novembre 2016 et l’écart entre les candidates  se resserre de plus en plus. En effet, d’après le dernier sondage réalisé par la CNN, c’est Hillary Clinton qui mène la course avec 49% d’intention de votes contre 44% pour Donald Trump et 5% pour le candidat liberterien, Gary Johnson.

election-presidentiel-une

Les campagnes présidentielles des deux principaux candidats avaient vraisemblablement des airs de feuilleton hollywoodien avec des promesses parfois hallucinantes comme notamment, la proposition de Trump de bâtir un mûr qui serait financé par le Mexique en plus des accusations qui ont fusé durant presque chaque débat.

Le candidat républicain, Donald Trump, a défrayé la chronique à nombreuses reprises  avec ses  propos qui ont marqué sa campagne comme le fait de vouloir interdire l’entrée aux états Unis aux musulmans. Certains de ses propos lui ont ont d’ailleurs coûté le soutient de plusieurs anciens supporters  comme John MCcain, une figure importante du parti républicain ou encore de se voir moquer par de nombreuses personnalités. Bryan Cryanton, l’acteur  américain de la série à succès Breaking Bad,  avait d’ailleurs récemment déclaré dans une interview  réalisée par la BBC que la possible éléction de Donald Trump   » serait la chose la plus bizarre à imaginer. » « Je ne crois pas qu’il gagnera et  lorsqu’il perdra il rendra un très grand service à tout le monde en disparaissant » avait-il rajouté.

"Trump is a classic tragic Shakespearean character" – Breaking Bad star Bryan Cranston tells us what he thinks of Donald Trump.

Gepostet von BBC Newsnight am Montag, 31. Oktober 2016

Donald Trump semble néanmoins avoir  plusieurs partisans de l’Amérique profonde qui croient en ses valeurs et partagent ses convictions.

Hillary Clinton a, quant à elle,  eu quelques problèmes avec le FBI concernant l’utilisation d’une adresse mail personnelle pour des communications officielles. En effet, c’est interdit aux politiciens d’envoyer des e-mails officiels en se servant de boîtes mail  personnelles car ses serveurs  ne sont pas protégés et des informations confidentiels se retrouvent vulnérables au piratage. Le FBI a toutefois renoncé à poursuivre la candidate démocrate dans cette affaire.

Hillary semble aussi  avoir la sympathie de l’industrie hollywoodienne, ce qui pourrait être un atout de taille dans cette élection. En effet, plusieurs célébrités l’ont même aidé lors de sa campagne comme Katy Perry ou encore Anne Hathaway qui sont de ferventes supportrices.

Rendez-vous donc le 9 novembre pour connaitre le dénouement de cette histoire.

Par Sonia Ben Miled