La naissance d’une marque hybride !

Passionné de graffiti et de street art , JAYE, artiste franco-tunisien, avait envie, depuis dix ans déjà, de développer une ligne streetwear. Mélangeant les codes vestimentaires urbains avec une touche Tunisienne, les premières séries de t-shirts furent lancées a Paris en 2011.

Harissamayo a commencé à s’immiscer dans le milieu du prêt-à-porter cette année-là. Ni vraiment mis en stand-by, ni tout à fait mené à terme, ce projet a été fignolé pendant huit ans, période durant laquelle JAYE s’installe définitivement à Tunis. Suite à plusieurs observations et évaluations du paysage de la mode et a fortiori, de la mode masculine en Tunisie, il décide de relancer sa marque en 2019.

Harissamayo est un projet où se mêlent tour a tour mode, art et graphisme. Ce n’est pas qu’une marque de vêtement, mais un état d’esprit qui prône la diversité, la mixité et la tolérance toujours avec dérision. L’univers d’Harissamayo s’inspire de la rue, du graffiti, de la musique et des voyages.

Une marque 100% made in Tunisia

Derrière cette identité se cache une recette particulièrement métissée qui allie l’esprit et le savoir-faire de deux cultures communes, franco tunisienne, à la fois fraîche, colorée, douce et pimentée. La marque se veut pointue et décalée, esprit qui lui permet de ramener jeux de mots, logos connus ou stéréotypés.

La totalité des collections sont pensées, dessinées, créées et fabriquées entièrement en Tunisie, dans plusieurs ateliers partenaires. Chaque détail a été minutieusement pensé. L’idée n’est pas forcement de suivre la mode mais de créer des modèles au gré des matières chinées.

Un lancement réussi à Mooja Store

Le lancement officiel de la marque a eu lieu le 16 mai au concept store Mooja et a réuni une pléiade d’artistes et stylistes comme Salah Barka, Anissa Aïda, Najla Ben Abdallah ou encore Amine Ben Salah et Marwa Agrebi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here