Grossesse et allaitement : la liste des poissons à éviter à cause du mercure

0
4087

Hormis le fait de devoir arrêter certaines choses comme l’alcool et la cigarette, les femmes enceintes ou allaitantes doivent oublier ou réduire la consommation de certains aliments jugés dangereux pour la santé du bébé. Le mercure, aussi dangereux pour la maman que pour l’enfant, est de plus en plus présent dans nos assiettes, notamment à cause du poisson évoluant dans des eaux très polluées. Les conséquences d’une grande consommation de poissons contenant un niveau élevé de traces de mercure (environ 340 g de poisson par semaine) peuvent être dangereuses pour le système nerveux et le cerveau.

La U.S. Food and Drug Administration et la U.S. Environmental Protection Agency ont publié un rapport incluant un classement des poissons les plus toxiques selon trois catégories : les meilleurs choix (deux ou trois portions par semaine), les bons choix (une portion par semaine) et les poissons à éviter.

Voici les recommandations pour des femmes âgées de 16 à 49 ans, particulièrement les femmes enceintes/allaitantes et les parents

Les meilleurs choix : consommer 2 ou 3 portions par semaine

Anchois

Maquereau atlantique

Bar noir

Papillon de mer

Poisson-chat

Palourde

Morue

Crabe

Langouste

Limande

Haddock

Merlu

Hareng

Homard

Mulet

Huîtres

Perroquet

Brochet

Plie

Goberge

Saumon

Sardine

Coquille Saint-Jacques

Alose

Crevettes

Sole

Calmar

Tilapia

Truite

Thon (conserve)

Corégone

Merlan

Les bons choix : consommer 1 portion par semaine

Poissons bleus

Ictiobus

Carpe

Mérou

Flétan

Mahi-Mahi

Lotte

Coryphène

Sébaste

Morue charbonnière

Labre

Maquereau espagnol

Bar rayé (océan)

Doré de mer

Thon blanc

Les poissons à éviter à cause de leur niveau élevé en mercure

Requin

Thon

Maquereau royal

Makaire

Hoplostète orange

Espadon

Thon obèse