Confinement : des magazines et opéras d’anthologie en libre accès

0
116

Imposé ou par choix, l’auto-confinement est aujourd’hui la seule véritable arme contre la propagation du Coronavirus. En effet, pour casser la chaîne, s’enfermer chez soi en ne sortant qu’en cas d’extrême nécessité (courses une fois par semaine, rendez-vous chez le médecin) sans recevoir de visite extérieure permet de limiter les dégâts et de sauver des vies. Si les conditions ne pas vraiment agréables, surtout en appartement, il est néanmoins possible d’en profiter pour bouquiner, découvrir des séries télé/films ou encore d’apprendre à cuisiner !

Les opéras

Depuis quelques jours, certaines salles mythiques mettent temporairement leurs opéras en libre accès.

Le Metropolitan Opera de New York : il faudra se rendre sur le site (section Stream) ou télécharger l’application « Met Opera on Demand ». La première oeuvre mise en ligne est Carmen de Bizet (version de 2010).

Le Berliner Philharmoniker : avec l’arrêt de ses activités jusqu’au 19 avril, l’Orchestre philharmonique de Berlin permet d’accéder gratuitement en ligne et pendant 1 mois aux concerts disponibles sur le site Digital Concert Hall. Dans la section « tickets« , il faudra introduite le code BERLINPHIL puis s’inscrire pour recevoir le voucher dans sa boîte e-mail.

L’Opéra Garnier : jusqu’au mois de mai, l’Opéra National de Paris mettra chaque semaine, et en libre accès, des spectacles issus de ses archives. À voir sur le site de l’opéra ainsi que celui de Culturebox.

Les magazines

Quelques magazines d’anthologie ont également « sacrifié » leur dernier numéro en proposant un téléchargement gratuit :

Vanity Fair France : shopgr.id/vanityfairfrance

Vogue Paris : swiy.io/restezchezvous-VOG

GQ France : swiy.io/restezchezvous-GQ