Gisele Bündchen se confie sur ses pensées suicidaires

0
372

Depuis  des années, elle est l’un des mannequins les mieux payés du monde. Connue pour sa crinière de rêve et ses jambes interminables, Gisele Bündchen a créé la surprise générale en révélant dans un livre autobiographique l’envers du décor de sa période de gloire. Entre des crises de panique et des pensées suicidaires, la Brésilienne s’est confiée au magazine People à l’occasion de la promotion de son ouvrage.

C’est en 2003 que la supermodel est victime de sa première crise d’anxiété lors d’un vol. Elle déclare : « J’avais l’impression que tout dans ma vie allait me tuer. Au départ c’était les avions, ensuite les ascenseurs. Ce fut ensuite les tunnels, les hôtels, les studios de shooting et les voitures.»

Les pensées suicidaires surviennent alors quand elle s’aperçoit que son mal-être continue même chez elle. «J’avais en réalité le sentiment que si je sautais du balcon, tout ceci prendrait fin et je n’aurais plus jamais à être confrontée à cela.» déclare la jeune femme au magazine People.

A cette époque-là, Gisele refuse de prendre du Xanax prescrit par son médecin. Elle décide plutôt de bannir certaines habitudes « Je fumais, je buvais une bouteille de vin et trois frappuccinos chaque jour. J’ai tout arrêté en une journée. Je me disais: si ces choses sont responsables de cette douleur, elles doivent partir ».

Intitulé Lessons : my Path to a meaningful life (Leçons : mon chemin vers une vie qui a plus de sens),  son livre sort le 2 octobre.