Génétiquement, nous ressemblons plus à notre père !

0
787

Votre entourage aura beau vous dire que vous êtes le portrait craché de votre mère, vous ressemblez plus à votre père et c'est la science qui le dit, du moins génétiquement. Des chercheurs d'une université de Caroline du Nord ont en effet constaté que les gênes paternels étaient beaucoup plus puissants que ceux de la mère. L'étude qui a été publiée dans la revue Nature Genetics, a été menée sur des souris très différentes sur le plan génétique en les faisant s'accoupler afin d'observer quels gênes se manifestent le plus chez la descendance et c'est ainsi que les chercheurs ont pu constater que ceux des mâles étaient dominants.

Le plus intéressant dans cette étude n'est pas de savoir à qui nous ressemblons le plus mais de comprendre le mode de transmission de certaines maladies comme le diabète de type 2, les maladies cardiaques ainsi que certains cancers. "Nous pouvons donc imaginer que certaines mutations sont mauvaises. S’ils sont hérités de la mère, les gènes ne s’exprimeraient pas autant que s’ils étaient hérités du père. Donc, la même mauvaise mutation pourrait avoir différentes conséquences en termes de maladies selon qu’elle provient du père et de la mère", détaille l’auteur principal de l’étude, le professeur Fernando Pardo-Manuel de Villena. 

]]>