Forme : Stomach Vacuum, la technique pour avoir un ventre plat

0
359

Voici l’exercice simple et révolutionnaire pour avoir un ventre plat en quelques semaines. Vous n’y croyez pas ? Et pourtant, le stomach vacuum est LA technique révolutionnaire plébiscitée par tous les coachs. Cet exercice de musculation inspiré du yoga qui fait travailler les abdominaux profonds sans risques de se blesser a déjà fait ses preuves. Dans cet article, vous saurez tout sur cette méthode miraculeuse, à tester sans plus attendre…chez vous ou n’importe où !

Stomach Vacuum, ou les abdos hypopressifs

Faites-vous partie de ces nombreuses personnes qui font du sport régulièrement, mais qui luttent toujours contre le « syndrome de l’intestin gonflé » ? Si c’est le cas, sachez qu’en ajoutant cette technique simple à votre routine « workout », vous pouvez vous tailler le ventre sculpté de vos rêves.

Alors en quoi consiste le Stomach Vacuum? En fait, lorsque vous rentrez votre ventre et maintenez cette position, les muscles transversaux de la zone abdominale sont activés. Ce sont les muscles abdominaux les plus profonds de votre ventre, et ils se trouvent juste en dessous des muscles obliques. Même les crunchs ne sont pas aussi efficaces pour les activer ! C’est dire.

Bien qu’il s’agisse d’une nouvelle très intéressante, elle s’accompagne de quelques pratiques quotidiennes. On ne vous le dira pas deux fois : tout exercice doit s’accompagner d’une bonne hygiène alimentaire.

Comment se pratique le Stomach Vacuum ?

En gros, il s’agit de faire un exercice de « vide gastrique ». C’est une contraction isométrique (contraction du muscle sans le faire bouger) du muscle transverse de l’abdomen qui permet de le renforcer.

1. Tenez-vous droit et placez vos mains, soit sur votre taille, soit sur vos hanches.

2. Maintenant, inspirez par le nez, gonflez au maximum votre ventre puis expirez par la bouche. Vous devez expirer d’une manière qui donne l’impression que vous videz vos poumons.

3. Rentrez votre ventre autant que possible, et tenez bon. Souvenez-vous que plus vous aspirez, plus vous avez de chances de toucher le muscle transverse.

Visualisez que vous essayez de toucher votre nombril à votre colonne vertébrale. Une contraction isométrique de « X » secondes correspond à une répétition. Commencer idéalement par une contraction de 10 à 15 secondes.

4. Maintenant, relâchez lentement votre estomac et répétez.

Pour commencer, faîtes une série de 10 répétitions par jour.

Au début, vous ne serez peut-être pas capable de tenir le vide pendant très longtemps, et c’est tout à fait normal. Vous devez d’abord commencer à vous concentrer sur votre respiration, puis sur la quantité de succion du ventre que vous pouvez faire, et enfin sur la durée pendant laquelle vous pouvez la maintenir.

Une fois maîtrisé, le vide ventral peut être effectué en position debout, à genoux, assise ou couchée sur le dos.

Voilà, maintenant, vous n’aurez plus d’excuse pour éviter l’entraînement abdominal si vous êtes coincé dans les embouteillages. Vous pouvez également utiliser le vide ventral lors de vos exercices abdominaux habituels en vous concentrant sur la traction de l’abdomen transverse.

Vous pourrez obtenir – en l’espace de quelques semaines seulement – un ventre plat et une taille fine, mais aussi combattre le mal de dos, les problèmes de transit (constipation) et les maux de ventre post-accouchement (liés au relâchement du périnée). Que veut le peuple ?

A vous !