Fini la profession sur la CIN !

0
2866

Un Conseil ministériel réuni hier au palais Dhiafa à Carthage, a validé le projet de loi organique relatif au changement de la carte d’identité nationale. La carte biométrique moderne a ainsi été adoptée.

Désormais, le métier et l’empreinte digitale du ou de la citoyenne n’y figureront plus, et ce dans le but d’éviter tout risque de dépassement ou d’inégalité.

Ces nouvelles cartes seront caractérisées par un identifiant unique pour chaque citoyen.