Femmes chercheuses : la Tunisie première en Afrique et dans le monde arabe

0
2966
Adeline Adam doctorante au Lpmc

Alors que certains discutent encore du rôle reproductif de la femme et de la nécessité de la marier tôt, une étude vient confirmer encore une fois le statut privilégié de la femme tunisienne. En effet, l’étude « Les femmes en sciences » élaborée par l’Institut statistique de l’UNESCO montre que plus de 55% des chercheurs en Tunisie sont des femmes. Avec une part de 55,1%, la Tunisie devance ainsi les pays africains comme  l’Algérie (47,1%), le Cap-Vert(45,8%), l’Egypte (45,6%), l’Afrique du Sud (44,9%), l’île Maurice (43,7%) ou encore le Maroc (33,8%).

La Tunisie se place également en pôle position des pays arabes devançant ainsi le Koweït (53,2%), le Qatar (34,1%) ou encore les Emirats Arabes Unis (33,3%).

L’année dernière, une autre étude de l’UNESCO avait montré qu’en Tunisie, 65% des étudiants titulaires d’une licence sont de sexe féminin et 69% des docteurs sont des femmes.