Escape Room : pourquoi il faut impérativement tenter l’expérience

0
2380

Hormis les quelques films à l’affiche ou la pléthore de salons de thé, force est de constater que les distractions des Tunisiens se comptent sur les doigts d’une main. Heureusement, Escape Room nous sort de cette « grisaille quotidienne ». Importé d’Asie et bien installé en Europe et aux États-Unis, ce jeu a créé en quelques jours un véritable buzz sur les réseaux sociaux tunisiens. Son concept est simple : s’échapper d’une pièce après avoir résolu quelques énigmes.

Escape Room est une vraie aventure. Installé dans une villa à El Menzah V, ce jeu met en action un groupe formé de 2 à 5 personnes enfermées dans une pièce. Deux scénarios sont proposés. Ainsi, dans la salle appelée « Sabotage », le but est de désamorcer des missiles envoyés par un agent fou. Pour y arriver, il faudra résoudre des énigmes ou chercher des clés ouvrant les portes des pièces suivantes. Le scénario « Infiltrate », quant à lui, met en jeu un groupe d’infiltrés dans une prison. Ils doivent alors tout faire pour libérer un ami avant que le gardien ne revienne de sa pause déjeuner. Deux histoires totalement différentes qui ont toutefois un point en commun : le chronomètre. L’intérêt du jeu prend alors tout son sens.

En effet, les joueurs d’Escape Room doivent avoir bouclé leur mission en 60 minutes. Une heure entière où le stress atteint son paroxysme. Une heure à faire travailler son cerveau, à passer les éléments du décor au peigne fin, à douter de tout. Si les joueurs s’attardent dans une pièce, les hôtes de l’aventure leur demanderont, via l’écran noir, s’ils ont besoin d’aide. Mieux vaut toutefois se casser la tête histoire d’avoir in fine un sentiment d’accomplissement.

Quel que soit le nombre de ses joueurs, le groupe participant à Escape Room utilise la même constante : la communication. Avant nos 60 minutes d’enfermement, les organisateurs nous ont d’ailleurs prévenus de l’importance du fait de communiquer entre nous, ce que nous finissons par comprendre à la fin. De la même manière que des fourmis se transmettent la géolocalisation de leur repas, les joueurs d’Escape Room doivent absolument se parler entre eux du moindre indice, du moindre doute. Après tout, c’est bien la survie du groupe qui en dépend, non celle de l’individu. Si l’expérience est sympathique en groupe de 5, elle reste bien meilleure avec moins de personnes qui se sentent alors obligées de se parler. Escape Room est donc une question de logique, de communication aussi, mais reste avant tout un jeu très original à essayer sans l’once d’une hésitation.

Escape Room

9, rue Ahmed Chaouki, Menzah V

Téléphone : 28 554 670

Réservation : http://www.escaperoomtunisia.tn/

Prix : 2 personnes (60 DT), 3 personnes (85 DT), 4 personnes (105 DT) ou 5 personnes (120 DT)