En Tunisie, la culture ne demande qu’à être exploitée davantage. En effet, nous assistons depuis quelques années à une effervescence culturelle ainsi qu’à un fort appétit pour les expositions artistiques, concept stores, festivals, salons de l’artisanat, productions cinématographiques et théâtrales…ainsi qu’à un investissement de l’espace public par de jeunes artistes qui n’aspirent qu’à se faire connaître du public tunisien et étranger. Un bouillonnement et un grouillement artistique qui se doit d’être canalisé et exploité à bon escient.

C’est dans ce contexte justement, qu’est né Idéo Magazine, premier web magazine spécialisé dans l’art, architecture, décoration et artisanat. Derrière ce nouveau né des médias, Khadija Djelouli, jeune architecte de 34 ans qui n’est pas étrangère au monde des médias. En effet, la jeune femme est rédactrice en chef des magazines culturels Maisons de Tunisie et la Gazelle de Tunisair et a bien roulé sa bosse avant de lancer son site. La Tunisienne voue un amour inconditionnel pour l’art et la culture et peut se vanter d’avoir travaillé dans les Ateliers Jean Nouvel à Paris et collaboré sur des projets culturels de grande envergure comme le Musée National du Qatar, le concours du Grand Paris ou encore la Philharmonie de Paris. Elle a également participé au réaménagement du hall du ministère de la Culture en France lors de son passage à l’Agence Louis Paillard Architecture.

Forte de son expérience en France, Khadija retourne au bercail avec pour but de faire du lobbying culturel. C’est en enseignant l’architecture à Tunis qu’elle se rend compte qu’il y a un problème de culture générale chez les jeunes. Elle décide alors de rendre la culture accessible aux étudiants en la vulgarisant. Comment ? En créant Idéo Magazine.

Mais le site n’est pas uniquement dédié aux étudiants, il est surtout un médiateur entre les artisans et les professionnels du métier (architectes, décorateurs d’intérieur…) en Tunisie et ailleurs. En effet, Idéo Magazine vise à promouvoir l’artisanat local ainsi que le savoir-faire tunisien en procédant à une mise en relation via une plateforme qui regroupe les personnes qui font partie de près ou de loin au domaine. Le site relaie également ce qui se passe sur la scène culturelle en Tunisie et à l’étranger. Les Tunisiens ont ainsi accès à ce qui se passe ailleurs et inversement.

« Idéo est la synthèse de tout ce que je fais : l’architecture, l’enseignement et le journalisme. » nous confie-t-elle. Et d’ajouter : »La problématique en Tunisie est que la culture n’est pas assez mise ne valeur. En architecture par exemple, nous avons de beaux projets qui se font mais il n’y a personne pour les relayer. La force des pays développés, c’est qu’ils ont une forte communication de ce qui se fait dans l’art, la culture,etc. Le but d’Idéo Magazine est d’être donc un média qui relie les architectes tunisiens avec le monde. » avant de conclure : »Il faut miser sur la culture car elle peut être un vecteur pour faire évoluer les mentalités ainsi qu’un vecteur économique pour la Tunisie« .

 

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?