Endométriose touche 1 femme sur 10. Pourtant, cette maladie très handicapante pour les femmes et qui peut causer des problèmes d’infertilité ainsi que des douleurs, est encore peu connue. Si la cause de cette affection n’est pas encore connue, un documentaire pointe du doigt les tampons hygiéniques. En effet, dans « Tampon, notre ennemi intime » réalisé par d’Audrey Gloaguen, les tampons sont incriminés dans le syndrome du choc toxique à cause des substances chimiques qu’ils contiennent.

Des substances que les fabricants ne dévoilent pas et qui sont également soupçonnées d’être la cause de l’endométriose à commencer par la dioxine issue du dioxyde de chlore, une molécule toxique servant de blanchisseur industriel et qui est connue pour être un perturbateur endocrinien !