Emna Ghariani : la Tunisienne qui impressionne la Silicon Valley et Forbes

0
18649

Le magazine économique Forbes a consacré un article sur une entrepreneure tunisienne Emna Ghariani. Une reconnaissance bien méritée vu son parcours et ses ambitions. Encore méconnue du grand public tunisien, Emna Ghariani a lancé le Founder Institute en Tunisie, un incubateur de start-up.  Grâce à la jeune femme, la Tunisie est le premier pays africain a avoir bénéficié de cet accélérateur de renommé mondiale.

Âgée de 27 ans, Emna Ghariani a obtenu son diplôme de l’IHEC Carthage et a été un membre actif de l’AIESEC où elle a développé son amour pour le monde de l’entrepreneuriat.

Par la suite, elle s’est envolée aux Etats-Unis dans le cadre d’un échange pour étudier à l’université de l’Arkansas.  Maîtrise en gestion en poche, elle a commencé comme bénévole au Founder Institute à la Silicone Valley. Elle est également devenue  coach pour des jeunes entrepreneurs dans le monde entier.  À ce moment-là, son objectif est clair : introduire ce concept en Tunisie et elle y parvient en 2015. Emna Ghariani crée d’autres projets à San Francisco et devient co-fondateur de SeedAfrica, toujours dans le but de faire de l’Afrique  un écosystème prospère.