Elle retire les artifices des poupées pour promouvoir la beauté au naturel

0
621

Pour changer le regard des enfants sur la beauté féminine, une australienne a décidé de démaquiller les poupées. Une initiative qui s’est transformée en action humanitaire.

Fait incontestable, le jouet préféré des petites filles est souvent apprêté; beaucoup de maquillage, très peu de naturel et sans oublier une plastique de rêve. Ces poupées finissent par représenter un modèle pour les fillettes.

Lassée par cette sexualisation, Sonia Singh, une maman australienne a décidé d’effacer ces artifices et de redessiner les visages de poupées d’une manière plus naturelle. La jeune femme s’est principalement attaquée à la marque Bratz, connue pour ces poupées très maquillées. Sonia Singh désire, par son action, donner aux enfants une image plus naturelle et plus réaliste de la beauté féminine.

Les vêtements de ces jouets ont également eu droit à un relooking. Des pulls et des pantalons ont remplacé les tops dénudés et les mini jupes.

La mère de famille publie les photos de ses créations dans son compte Instagram.

L’australienne en a créé un projet baptisé « Tree change dolls ». Le principe est de vendre les poupées modifiées et de reverser les fonds à l’ONG Plan International, qui milite contre la pauvreté des enfants dans le monde entier.