Droits des femmes : quelles sont les actrices les plus engagées ?

0
1274

De nombreuses actrices engagées pour les droits des femmes font entendre leurs voix. Loin du bling bling, du faste et des paillettes auxquels elles sont habituées, elles n'oublient pas qu'elles sont des femmes avant tout et font tout pour que les mentalités changent. Ces actrices féministes n'hésitent pas à lutter contre les injustices sociales ainsi que pour l'égalité salariale dans le monde. Découvrez celles qui ont en fait leur priorité. 

Patricia Arquette

Lauréate de l'Oscar de la meilleur actrice dans un second rôle pour son interprétation remarquable dans le film "Boyhood" où elle joue une mère courage, Patricia Arquette avait profité de l'occasion pour prôner l'égalité salariale entre les hommes et les femmes aux Etats-Unis. En effet, il existe une certaine disparité salariale entre les acteurs aux States selon leur sexe. En dénonçant cette injustice et en appelant pour l'égalité effective entre les hommes et les femmes, la Star de la série "Médium" a eu droit à une standing ovation de la salle. Meryl Streep fut l'une des première à se lever et à lâcher un "Yes" retentissant.

Emma Watson

Du haut de ses 24 ans, Emma Watson se place en porte-parole féministe. L'actrice connue pour avoir joué Hermione dans la saga Harry Potter, est engagée auprès des Nations Unies comme ambassadrice de bonne volonté de l'ONU Femmes (l'organisation des Nations unies pour l'égalité des sexes et la promotion du rôle des femmes dans le monde) et défend le programme HeforShe qui vise à encourager les hommes à défendre les droits des femmes. Tout le monde se souviendra longtemps de son plaidoyer en septembre dernier pour l'égalité entre hommes et femmes qui a été court, clair et terriblement efficace. 

Nicole Kidman

Nicole Kidman a été nommée ambassadrice de l'ONU pour défendre les droits des femmes et l'égalité des sexes dans le monde, et plus particulièrement pour lutter contre les violences faites à l'encontre des femmes. Elle oeuvre depuis 2006 en tant qu'ambassadrice du Fonds de développement des Nations Unies pour la Femme et en 2008, elle devient porte-parole d'Unite to end violence against women, une association qui lutte contre ce fléau. 

]]>