Disparition de l’accent circonflexe: Ce qu’il faut savoir sur la réforme de l’orthographe française

0
1173

Depuis deux jours on ne parle que de la réforme de l’orthographe de la langue française, on fait nos adieux à l’accent circonflexe et on fait des blagues en essayant les nouveaux mots. Mais il s’avère que cette information est incomplète.

Comme l’explique Le Monde, cette réforme avait été proposée par l’Académie française en 1990 et n’avait nullement un caractère obligatoire. Elle a enfin été mise en place en 2008 quand un Bulletin officiel de l’éducation nationale venait rappeler que « l’orthographe révisée est la référence ».

Dans la réforme des programmes intervenue fin 2015, il est indiqué que les textes définissant les nouveaux cycles d’apprentissage, “appliquent les rectifications orthographiques proposées par le Conseil supérieur de la langue française, approuvées par l’Académie française et publiées par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990.” Cette année, les éditeurs de manuels scolaires ont décidé de tous appliquer la réforme à la rentrée 2016-2017. Une réforme qui demeure toutefois facultative, indique-t-on de même source.

Point sur les nouvelles règles:
Plus de 2400 mots sont concernés par cette simplification.
La disparition du circonflexe n’est que partielle. Ce dernier n’est donc plus obligatoire sur le « u » et le « i ». « Maîtresse » devient « maitresse », « coût » devient « cout », « paraître » devient « paraitre », mais il est conservé dans les cas où il indique une nuance importante pour le sens du mot, comme le participe passé du verbe devoir, qui reste « dû » ou « mûr », qui ne changera pas, pour ne pas le confondre avec « mur ».

Certains mots vont perdre quelques lettres pour devenir plus simples, tels que « oignon » qui devient « ognon », ou « nénuphar » qui devient « nénufar » et « Picnic » qui sera désormais autorisé. Les traits d’union de mots composés avec « contre », « entre » et « extra » seront également supprimés. « Week-end » devient alors « weekend », « mille-pattes » devient « millepattes », et « porte-monnaie » s’écrira « portemonnaie ».