Deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane

0
380

Selon une enquête menée par l’association française Agir pour l’Environnement, « deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane ». Réalisés sur 408 dentifrices vendus dans des grandes surfaces, magasins BIO ou pharmacies, les tests ont également montré que quasiment 1 produit sur 2 pour enfants en contient. Sur les emballages vendus à l’Hexagone, il n’y a même aucune mention de la présence à l’état nanoparticulaire du dioxyde de titane.

Pourquoi le dioxyde de titane pose-t-il problème ?

Inclus sous forme de nanoparticules dans de la formule de nombreux dentifrices, le dioxyde de titane est utilisé comme colorant blanc. Si l’association Agir pour l’Environnement a publié un communiqué soulevant le problème de la présence de ce composé chimique, cela est surtout un principe de précaution. Des tests réalisés sur des rats dans une étude de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et publiée en 2017 ont en effet démontré une susceptibilité de développement de lésions colorectales précancéreuses. À cause de leur petite taille, ces nanoparticules entrent plus facilement dans l’organisme.