Découverte : Venise, la sérénissime

0
301
1_venice_grand_canal_rialto_bridge_2012
Venise nocturne, vue sur le grand canal depuis le pont Rialto

Ce voyage au cœur de l’Italie du Nord nous invite à découvrir un patrimoine culturel et naturel unique au monde. De l’effervescence de Milan à la cité des Doges en passant par les paysages époustouflants du lac de Côme, cette région qui se veut la plus peuplée du pays et aux multiples visages, ne cessera de nous émerveiller. Romantique, intemporelle, prodigieuse…les qualificatifs foisonnent pour célébrer Venise. La cité des amoureux fascine et attire en moyenne chaque année 20 millions de touristes. S’ils sont si nombreux à succomber à ses charmes, c’est qu’au-delà de son atmosphère poétique chargée de mystère, Venise est une prouesse architecturale sur bien des plans.

venice-2085864 « Qui ne l’a vue ne croit point à ce qu’on lui en dit et qui la voit croit à peine à ce qu’il voit ». Comme le professait le poète Luigi Groto en 1570 dans son « Eloge de Venise », la ville éternelle ensorcelle par sa culture et son architecture aussi belle qu’audacieuse.

La « cité miraculeuse » a su apprivoiser le sol humide de la lagune et les marées grâce à l’ingéniosité de ses premiers architectes. Ce qui n’était qu’une lagune peuplée de pêcheurs et de réfugiés pendant l’Antiquité, devint au fil des siècles une puissance maritime incontestée. Aux premiers habitats précaires ont succédé des constructions permanentes. Les sols ont été asséchés pour permettre l’installation de pilotis et de plates-formes en madriers, chênes ou mélèze. Le terrain consolidé et nivelé, les Vénitiens ont pu s’atteler à la construction des maisons et palais. Une technique laborieuse qui transforme les plus grands chantiers en ouvrages titanesques, à l’exemple de la Basilique Santa Maria della Salute qui repose sur 1 006 657 pilotis de 4 m de long ! À la suite de nombreux incendies qui ont ravagé la ville au cours du XIIème siècle, le bois utilisé pour construire les palais a été remplacé par la brique et la pierre d’Istrie, entrainant ainsi d’importantes rénovations.

san_alipio_facade_door_of_saint_marks_basilica_of_venice
Mosaïque du tympan de la façade de la basilique Saint Marc, réalisée au XIIIe siècle et représentant la translation du corps de Saint Marc dans la basilique au portail de Saint-Alipius ©Wolfgang Moroder

Face à l’augmentation constante de sa population, Venise a peu à peu conquis la mer. Aujourd’hui, on estime que 80 à 90% de la cité a été bâtie sur l’eau, ce qui occasionne à chaque début de printemps, la submersion d’une partie de la ville.

Chaque bâtisse ou monument témoigne d’une histoire façonnée par les diverses influences artistiques qu’a connues Venise. Les « invasions barbares » mêlées à l’esthétique vénitienne, nous offrent les plus belles créations que l’on peut encore admirer. Le style byzantin est très présent dans l’architecture vénitienne comme l’attestent la célébrissime Basilique Saint-Marc (considérée de nos jours comme l’un des plus grands joyaux architecturaux de l’art byzantin), l’église Sainte Sophie et les premiers palais construits sur le Grand Canal.

venise_-_palais_des_doges_vu_du_giudecca
Le Palais des Doges, chef d’oeuvre du XIVe siècle ©Jean-Christophe Benoist

Le gothique fleuri, né de la rencontre entre artistes vénitiens, toscans et lombards, caractérisé par ses décorations raffinées et abondantes, rayonne sur Venise du XIVème jusqu’à la moitié du XVème siècle. Le Palais des Doges en est la plus somptueuse illustration. Ce bâtiment, où siégeaient les magistrats et l’administration vénitienne, dévoile la symbiose des styles byzantin, gothique et vénitien œuvrée par les meilleurs architectes et décorateurs du XIVème siècle tels que Filippo Calendario, Pietro Baseggio, Sansovino, Véronèse et Le Tintoret.

Les églises Santa Maria dei Miracoli et Santa Maria della Salute s’inscrivent quant à elles dans le courant Renaissance qui émerge en Italie dès la fin du XVème siècle.

venice-2100155

Face à cet héritage architectural unique, la peinture vénitienne n’est pas en reste. Venise a enfanté d’illustres peintres qui ont participé à son prestige pendant la Renaissance. Les œuvres de la famille Bellini, de Titien, Le Tintoret, Véronèse mais aussi de Tiepolo et Canaletto ont exporté l’esthétique vénitienne bien au delà des frontières de la cité. Si bon nombre de ces œuvres ont été éparpillées dans le monde entier, certaines ornent encore les murs du Palais des Doges et de la Basilique Saint-Marc.

venice-1952633
Le pont des soupirs qui relie les anciennes prisons aux cellules d’interrogatoires du palais des Doges

Ville musée par excellence, Venise a influencé le monde entier des siècles durant par son savoir-faire ingénieux et son sens unique de l’esthétique. Loin de s’asseoir sur sa gloire passée, elle s’affirme aujourd’hui comme la vitrine avant-gardiste de l’art contemporain. Par sa Biennale, Venise est devenue la référence en matière d’architecture mais aussi de danse, de musique et de cinéma contemporains. Il est donc impératif de se rendre à la 57ème édition de la Biennale d’art contemporain, intitulée Viva Arte Viva, qui se déroulera cette année du 13 mai au 26 novembre 2017. Sans oublier, la Mostra de Venise, le célèbre festival du film, dont l’édition 2017 aura lieu du 30 août au 9 septembre.

20110722_venice_basilica_di_san_marco_4449

Hôtels

Belmond Hôtel Cipriani

L’hôtel se situe à l’extrémité de l’île de la Giudecca, à seulement quatre minutes de Saint-Marc en navette privée. Il offre une vue imprenable sur la lagune et le Palais des Doges.

www.belmond.com

The Gritti Palace

Le point de référence pour l’élite mondiale lors d’événements internationaux comme la Biennale d’art contemporain et la Mostra de Venise.

www.thegrittipalace.com

venetian-1285238

Texte : Khadija Djellouli et Noémie Zyla