Décès de la militante Lina Ben M’henni à l’âge de 36 ans

0
977

La militante des droits de l’homme et jeune cyberdissidente Lina Ben M’henni vient de nous quitter à l’âge de 36 ans. Elle souffrait d’une maladie rénale chronique auto-immune contre laquelle elle s’est battue courageusement.

Fille de l’activiste et membre du mouvement Perspectives tunisiennes, Sadok Ben M’henni, qui fait également partie des fondateurs de la section tunisienne d’Amnesty International, Lina Ben M’henni avait hérité de son père son engagement droit-de-l’hommiste.

Fervente opposante au régime dictatorial de Ben Ali, elle a crée un blog dissident intitulé «A Tunisian Girl » afin de dénoncer les dérives de l’ancien système. Il sera à maintes reprises censuré sous Ben Ali. Durant la révolution, elle sillonnera la Tunisie et partagera les informations des régions en ébullition.  Son blog est primé en 2011 par le concours international The BOBs organisé par la Deutsche Welle.

Lina Ben M’henni était également active dans la société civile et particulièrement dans les prisons tunisiennes. Elle se battait pour que les prisonniers aient accès à une vie culturelle et littéraire.

Parmi ses dernières apparitions, sa participation au Festival de la littérature de la femme arabe il y a quelques jours. Paix à son âme.