Depuis le début de la pandémie du Covid-19, les scientifiques ont remarqué que les enfants étaient moins touchés que les adultes. En effet, ils se contaminent peu entre eux et développent rarement les formes graves de cette maladie.

Des chercheurs britanniques se sont donc penchés sur le cas des enfants pour comprendre les raisons de cette disparité entre eux et les adultes face au virus et l’explication résiderait dans les anticorps ! En effet, nos bambins seraient moins sensible à la Covid-19 grâce à des anticorps qu’ils ont développé contre d’autres coronavirus, des anticorps que l’on perd en devenant adulte.

L’étude qui a été publié le 6 novembre dernier dans la revue spécialisée Science, montre que les enfants disposaient d’anticorps contre les coronavirus saisonnierset qui étaient efficaces contre la Covid-19. En cas de contamination, ceux-ci produiraient donc une réponse immunitaire plus faible ce qui éviterait l’emballement de l’organisme. En effet, les formes sévères de la maladie sont souvent dues à une réponse immunitaire excessive du corps.