Alors que le monde se mobilise contre le coronavirus, certaines personnes discutent encore de la possibilité de faire des essais sur les populations africaines ! En effet, lors d’une émission sur la chaîne d’informations française LCI, Jean-Paul Mira, chef du service réanimation de l’hôpital Cochin à Paris et Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm n’écartent pas la piste d’utiliser les Africains comme cobayes pour des essais cliniques contre le Covid-19.

L’échange entre les deux intervenants aurait pu passer inaperçu si Jean-Paul Mira n’avait pas été « provocateur » : « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Sida. Chez les prostituées, on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas » suggère-t-il à son interlocuteur qui ne s’en offusque pas. « Vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique« , lui répond Camille Locht.

La vidéo qui circule depuis hier sur les réseaux sociaux a créé un véritable tollé et a suscité l’indignation que ce soit chez les Français que chez les Africains et le syndicat des travailleurs et travailleuses du sexe. Pour certains internautes, « l’Afrique est la prostituée de l’Occident » en réaction à cette vidéo polémique. Mais tous dénoncent des propos racistes envers les Africains et réducteurs pour la femme :