Des étudiants de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sousse en partenariat avec ceux de la Faculté de Médecine de Sousse lancent un challenge pour fabriquer des respirateurs/réanimateurs pour palier le manque dont souffrent nos unités de soin publics et privés. Les étudiants volontaires assurent également pouvoir en fabriquer dans un délai de quelques semaines mais auront besoin du soutien de toutes les entreprises et sociétés qui peuvent leur être utiles.

Yes We Breathe : L'école Nationale d'ingénieurs de Sousse et la Faculté de Médecine de Sousse lancent un challenge pour…

Gepostet von Ecole Nationale d'Ingénieurs de Sousse am Montag, 16. März 2020

D’autres universités se sont associées au projet : l’Institut supérieur des sciences et de la technologie appliquée de Sousse, l’Institut supérieur des sciences infirmières de Sousse ainsi que l’Ecole supérieure des sciences et des techniques de la santé de Sousse et l’Ecole supérieure des sciences et de la technologie de Hammam-Sousse. Chacune des université aura à gérer une tâche différente à savoir la préparation d’un cahier de charge qui a été posté aujourd’hui et travailler sur des solutions d’urgence pour la remise en fonction du matériel biomédical conçu pour la réanimation médicale en dysfonctionnement actuellement au sein des services hospitaliers de la ville de Sousse.

Université de Sousse socialement responsable contre Coronavirus : Défit et challengeDans le cadre de sa responsabilité…

Gepostet von Ccus Sousse am Mittwoch, 18. März 2020

L’évolution de la pandémie de coronavirus en Tunisie laisse présager qu’il y aura une forte affluence sur les services de réanimation dans les semaines à venir d’où la nécessité de prévenir le manque de matériel.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfd9dusqGPcsb9hAaIH9jA9ubHY6pu6QYJG0LzvI7fWWL3g7Q/viewform?fbclid=IwAR2vFZy1ceR__RW0nwafB4ivPW5KmWbOMNZZPagBTmkIKxQ6ccT73UNvNfg

Gepostet von Ecole Nationale d'Ingénieurs de Sousse am Dienstag, 17. März 2020

En Tunisie, nous ne disposons que de 240 lits de réanimation dont 6 seulement à l’hôpital de la Rabta. Les respirateurs/réanimateurs sont indispensables en réanimation dans les cas de détresses respiratoires.