Depuis décembre 2019, une nouvelle souche de Coronavirus sévit à Wuhan au centre de la Chine, le 2019-nCoV. L’épidémie a fait à ce jour 56 morts et 1975 cas de contamination sur le territoire chinois. Toutefois, malgré les efforts de la Chine de contenir le virus, la propagation a déjà commencé puisque plusieurs pays ont annoncé des cas de coronavirus. En effet, au 26 janvier 2020, 29 cas ont été confirmés hors de Chine par l’OMS, dont 26 avaient séjourné à Wuhan. 3 cas ont été confirmés en France, 5 aux USA, mais le virus a également touché l’Australie, Thaïlande, Japon, Corée du Sud, Viêt Nam, Hong Kong, Taïwan et Macao.

Toutefois, le taux de mortalité est pour le moment assez faible puisqu’il est pour l’instant de moins de 5%. A titre de comparaison, le virus du Sras (un autre coronavirus) qui avait sévit en 2002-2003 était plus meurtrier et avait un taux de mortalité de 9,5%. Mais contrairement au Sras, le coronavirus chinois est contagieux pendant la période d’incubation c’est à dire avant même l’apparition des symptômes.

Quels sont les symptômes et le mode de transmission ?

Les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires : toux, douleurs thoraciques, sensation d’oppression et d’essoufflement. Le diagnostic repose donc sur l’existence de signes d’infection respiratoire aiguë (pneumonie). La durée d’incubation est de 7 à 14 jours, durant laquelle la personnes est contagieuse. La transmission initiale s’est faite de l’animal à l’homme et la transmission interhumaine est établie en raison de la survenue de pneumonies chez des personnels soignants chinois s’étant occupés de premiers patients malades.

Et la Tunisie ?

Pour le moment, aucun cas de contamination au 2019-nCoV n’a été enregistré. Toutefois, même si le risque est faible, des mesures de prévention ont été mis en place afin d’éviter la propagation de l’épidémie comme l’identification des voyageurs en provenance de Chine et leur orientation vers l’unité d’isolement de l’aéroport afin de subir les tests nécessaires mais aussi la mise en place à l’entrée de tous les aéroports de caméras thermiques pour le prélèvement de la température corporelle.