Claudia Cardinale au lancement de la Cinémathèque Tunisienne

0
594

Claudia Cardinale, star internationale italienne native de Tunisie, est à l’honneur à la cérémonie du lancement officiel de la Cinémathèque Tunisienne, programmée mercredi soir, 21 mars, dans le cadre de l’ouverture officielle de Cité de la Culture.

Les locaux du Centre du Cinéma  et de l’Image (CNCI) abriteront la cérémonie qui prévoit « une programmation de haut niveau, spécialement conçue pour que cet événement qui débutera vers 20h00 à la « salle Omar Khlifi », informe le CNCI.

Dirigée par le cinéaste Hichem Ben Ammar, en tant que directeur artistique, la Cinémathèque Tunisienne est rattachée au Cinéma et de l’Image (CNCI) dont le nouveau siège sera logé à la Cité de la Culture.

Collecte, catalogage, conservation, restauration et numérisation des œuvres du patrimoine cinématographique tunisien sont les principales tâches de la cinémathèque tunisienne qui œuvre à la promotion du 7ème Art et à la mise en ligne d’une base de données sur le cinéma national et de pays partenaires, notamment du Continent africain.

Des officiels du secteur culturel et cinématographique seront présents à cette cérémonie dont notamment, Mohamed Zine El Abidine, ministre des Affaires Culturelles, Chiraz Laatiri, directrice générale du Centre du Cinéma et de l’Image et de l’Image (CNCI) et le cinéaste Mohamed Challouf, Conseiller à la Cinémathèque tunisienne, composé essentiellement d’une salle de cinéma de 350 chaises et une autre salle de 150 chaises.

La soirée débutera avec un récital donné par les jeunes virtuoses Ons Ben Romdhane et Sélim Khammassi qui interprèteront des partitions de musiques de films, œuvres des compositeurs italiens comme Nino Rota, Ennio Morricone et Malek Jandali.

Claudia Cardinale, l’une des icônes du cinéma mondial des années soixante sera présente à la soirée inaugurale durant laquelle sera projetée une première sélection de films cultes tunisiens dans lesquels l’actrice a fait ses premières apparitions à l’écran à la fin des années cinquante.

La rétrospective de films sur le riche patrimoine cinématographique de l’actrice verra la projection des deux œuvres cinématographiques tunisiennes datant des années 50 dont « Chaînes d’or », une fiction 18 minutes du réalisateur et scénariste français René Vautier. Dans ce film réalisé en 1955 et détenteur de l’Ours d’argent au festival de Berlin-Ouest en 1956, Claudia Cardinale jouait son premier rôle d’actrice.

Le second film de la soirée sera « Goha », un long métrage franco-tunisien du réalisateur Jacques Baratier qui avait constitué les débuts de la star dans le monde du 7ème art. Claudia Cardinale jouait aux côtés de Omar Sharif qui faisait également ses premiers pas dans la célébrité dans ce film sorti en 1959 et lauréat du Prix International au Festival de Cannes 1958.

L’hommage à Claudia Cardinale, qui comprend de Grandes  Œuvres de l’Histoire du cinéma mondial,  ainsi que le film tunisien «  Un été à La Goulette » de  Férid Boughedir, ( 1996 )  qui montre que la star n’a jamais  arrêté sa coopération avec le cinéma de son pays natal, se poursuivra des le lendemain avec des projections quotidiennes  prévues du 22 au 25 mars à la salle de cinéma de la Cinémathèque tunisienne.