« L’école primaire de Jantoura*, une petite école rurale accueillant près de 180 élèves; un petit bijou que peu de Tunisiens sauraient localiser. Et pourtant, elle est au cœur du château d’eau de la Tunisie et de ses forêts de chêne-liège.

L’école de Jantoura, c’est l’histoire de ce directeur qui dit n’avoir que deux centres d’intérêt dans sa vie, son école et sa famille. Ceci est une évidence pour tous ceux qui le connaissent, et l’administration reconnaissante (ça arrive) lui a décerné le prix du meilleur directeur d’école de la région.

Si Mondher, le Directeur, rêvait pour son école d’une belle bibliothèque; et je la lui ai promise, alors même que je n’avais pas un sou dans notre budget pour la faire

Via Lotfi Hamadi, j’ai fait connaissance avec Biblionef en la personne d’une charmante jeune française, Alexia Humbert. Une dotation de près de 1200 livres de très belle qualité. Ajoutés à nos dotations antérieures ADEC, et actuelles WWC, cela fait un fonds bibliothécaire de près de 2000 livres.

Pour les ranger, le travail de menuiserie a été confié à un jeune artisan et ses très jeunes employés qui ont meublé l’espace dédié à la bibliothèque de rangements, tables et chaises aux couleurs gaies. Un revêtement du sol à l’Epoxy, d’un beau bleu, a été réalisé par un autre jeune universitaire, au chômage, converti à la peinture. Ceci a été rendu possible grâce aux dons de jeunes et moins jeunes de nos compatriotes, résidents en Tunisie et expatriés qui ont répondu présent à mon appel sur Facebook. Je remercie de tout cœur Imen et ses ami(e)s, Karim, Sonia, Nebil. Je respecte le vœu d’anonymat des autres donatrices. Rabbi ijezicom khir lcolcom wi ithebbit ejrcom !

Nous avons prévu pour ce joyeux espace une documentaliste/ animatrice, une jeune femme de Fernana diplômée en langue française de l’Institut Supérieur des Langues, décidée à mettre un terme à une longue période de chômage par un emploi même bénévole. Elle recevra une formation adéquate via Biblionef et une indemnité pour couvrir ses frais quotidiens de déplacement notamment. Grâce au don d’Interieurs, son bureau a été très joliment et confortablement aménagé.

Des retouches restent à apporter à ces diverses réalisations; mais l’école de Jantoura a enfin un espace dédié à la lecture tellement agréable que, une fois les étagères garnies de livres, nous tous présents n’avions qu’une envie, nous y poser.

Plus que jamais, Wallah We Can combat l’abandon scolaire, l’ignorance, l’obscurantisme, par l’Education et la Culture.

Au nom des écoliers de Jantoura et les quelques 800 autres élèves des écoles alentour, encore 1000 mercis, les Colibris.

Main dans la main, on va plus loin
T3ich Tounis il thakafa wil ibticar! »

Par Jelila Benzarti

*Jantoura : village situé dans le gouvernorat de Jendouba entre Beni Mtir et Fernana