Ces Tunisiennes qui ont marqué l’année 2017

0
10414

Parce qu’un féminin, ça rend toujours hommage aux femmes de son pays. Et parce que chez Femmes de Tunisie, nous sommes convaincus que l’avenir de l’homme c’est la femme, voici notre sélection de ces dames qui ont marqué l’année 2017. Entre médailles sportives, signature de disque, consécration cinématographique, exposition et bien d’autres événements, nous sommes fiers de vous rappeler ce que nos femmes ont fait de meilleur pour la Tunisie.

Sarah Toumi

L’entrepreneuse sociale ne cesse de faire parler d’elle. Après avoir été dans le top 30 du magazine de renom, Forbes, pour les entrepreneurs de moins de 30 ans, la voici propulsée comme membre du Conseil présidentiel pour l’Afrique d’Emmanuel Macron. Rien que ça ! Le but de ce conseil étant d’éclairer le président sur la bonne politique à adopter en Afrique. Sarah Toumi ne doit pas son poste au hasard mais plutôt à son long travail pour lutter contre la désertification et la création de l’association ACACIAS.

Bochra Belhaj Hamida

Députée indépendante, Bochra Bel Haj Hamida a fait parler d’elle en cette année 2017. Et pour cause, c’est quelque part grâce à elle (et à d’autres femmes) que la loi intégrale sur la lutte contre la violence faite aux femmes est passée. L’avocate fait également partie des membres de la commission des libertés individuelles et de l’égalité créée par la présidence dans le but de réfléchir la question.

Najet Ounis

Le petit bout de femme à la voix d’or s’est démarqué en mars dernier par la signature avec le label emblématique Universal Music France. Celle qui se place aujourd’hui comme l’une des plus belles voix montantes de la soul et du blues en Tunisie verra commercialiser cet album sous le label Capitol d’Universal Music Group. Elle ajoutera son nom à la longue liste d’artistes du label, à l’instar de Julie Zenati, The Avener, Avicii, Florent Pagny, Katy Perry etc.

Hend Sabry

Beaucoup de consécrations ont ponctué l’année 2017 pour l’actrice tunisienne Hend Sabry. A commencer par la toute dernière qui a eu lieu lors du Festival International du Film du Caire. Hend Saby avait alors reçu le prix d’excellence Faten Hamama en hommage à son parcours cinématographique riche et complet. Plus tôt dans l’année, et en novembre, la jeune femme avait été honorée à Washington par l’America Abroad Media (AAM), également pour l’ensemble de sa carrière cinématographique. Sans oublier que l’atrice fait aussi partie du top 100 des célébrités arabes les plus populaires du magazine Forbes du Moyen Orient !

Ons Jabeur

La jeune tennis woman Ons Jabeur a accédé cette année officiellement au Top 100 du classement WTA (Women’s Tennis Association), la principale association sportive organisant les compétitions tennistiques professionnelles des femmes à travers le monde.

A 22 ans, la tunisienne a donc gagné 4 places par rapport à son classement de 2016 où elle était à la 103ème place. Cette année, Ons Jabeur est classée 99ème  avec 614 points , une première dans la carrière de la jeune sportive.

Leila Menchari

En novembre dernier et jusqu’au 3 décembre 2017, le Grand Palais (Paris, VIIIe) mettait à l’honneur l’extraordinaire travail de Leïla Menchari dans la réalisation des vitrines de la maison Hermès de 1978 à 2013.

Pour l’exposition « Hermès à tire-d’aile – Les mondes de Leïla Menchari », 8 décors imaginés par l’artiste tunisienne pour la boutique de la rue du Faubourg Saint-Honoré ont été sélectionnés puis scénographiés par Nathalie Crinière. Sacs (dont Birkin et Kelly), mosaïques marocaines, cheval d’acier de Christian Renonciat, sacs, valises, coquillages ou encore hsira composent ces tableaux magiques dont l’empreinte orientale et méditerranéennes ne fait aucun doute.

Lilia Hachem

Cette année, la tunisienne Lilia Hachem Naas a été nommée directrice du Bureau de la Commission économique (CEA) pour l’Afrique en Afrique du Nord relevant des Nations Unies. Un poste convoité mais surtout important que la jeune femme semble mériter au vu de son parcours et de son diplôme de l’université de Maryland ou encore son MBA en Gestion des affaires internationales. Lilia Hachem, parfaitement trilingue, a derrière elle une carrière de 20 ans aux Nations Unies.

Ines Boubakri et Azza Besbes

Les deux jeunes femmes ont été médaillées d’or au championnat d’Afrique de 2017. L’escrimeuse Ines Boubakri, a remporté une médaille d’or au Championnat d’Afrique d’escrime du Caire. Elle a battu l’Egyptienne Yara Elsharkawy sur le score de 15-6. La jeune femme de 28 ans a remporté ainsi son 12e titre continental. Quant à Azza Besbes, elle a  remporté une médaille d’or dans la discipline du fleuret individuel. Elle a vaincu la Tunisienne Yosra Ghrairi et assuré son 20e titre continental.

Marwa Amri

La lutteuse Marwa Amri a remporté en juin dernier la médaille d’or lors du Grand Prix d’Allemagne en battant la suédoise Thérèse Persson. Et en mai dernier, la jeune femme décrochait sa 9e médaille d’or au championnat africain de lutte.

Dorra Bouchoucha

La productrice fait partie de la liste des 100 personnalités les plus influentes d’Afrique. Ce n’est pas nous qui le disons, mais le magazine de renom « New African ». Seule tunisienne à figurer dans cette liste, Dorra Bouchoucha a derrière elle une longue carrière cinématographique. Elle est notamment la productrice du film « Hedi », prix du meilleur film à la Berlinale de 2016,  de Mohammed Ben Attia