Céréale Vlogueuse : 7 questions à la serial killeuse de blogueuses tunisiennes

0
7668

Sur Instagram et Facebook, une drôle de créature à la bouche gigantesque hante la toile. Cachée derrière un même filtre Snapchat, cette jeune femme sème depuis quelques mois un vent de panique en s’attaquant au monde des blogueuses tunisiennes. Leurs manières de parler, leurs privilèges ou encore leur look : rien ne lui échappe. Entretien avec Céréale Vlogueuse, la grande gueule qui secoue le cocotier.

1. Qui est derrière Céréale Vlogueuse  ?

C’est une jeune maman qui travaille dans le digital, qui a côtoyé pas mal de marques et qui a constaté que ça allait trop loin avec les blogueuses.

2. Qu’est-ce qui te dérange chez les blogueuses ?

Tout ce qui n’est pas naturel, mensonger… C’est over, sophistiqué, too much, et elles font toutes la même chose. C’est identique.

3. Y a-t-il quand même des blogueuses que tu aimes bien ?

Euh… bah c’est Céréale Vlogueuse ! Sinon, les autres, à l’échelle internationale, les passionnés de sport, tout ce qui est voyages, food, dogs. Les Tunisiennes, pas vraiment.

4. Quelle est l’histoire derrière ton compte Instagram ?

À la base, je suis accro à ce filtre Snap que j’utilise depuis l’été dernier, seulement avec mes amis. Et je le partageais sur mon profil personnel. Parmi mes amis, il y avait ceux qui en rigolaient et ceux qui me demandaient si c’était normal d’afficher son visage de cette manière ! Ça ne me dérangeait pas et j’ai adoré. Ensuite j’ai vu l’une de ces blogueuses se maquiller devant moi, ce qui m’a sincèrement laissée bouche bée. Il y avait trop de fond de teint : par exemple 4 fonds de teint, 2 anticernes, machin illuminateur, etc. C’est trop compliqué ! Pourquoi ? Donc inconsciemment, à mon retour au bureau, je suis tombée sur un paquet de farine, j’ai mis le filtre Snap et j’ai dit que j’allais m’appliquer une livre de fond de teint. Je l’ai ensuite partagé sur mon compte personnel. J’ai également fait un Snap : « Comment faire un rouge à lèvres ? ». Bah il suffit d’avoir un rouge à lèvres et de le mettre, c’est tout ! Tu n’as pas besoin de technique pour réussir. J’ai dû faire 3 ou 4 snaps que j’ai partagés sur mes comptes Instagram et Facebook personnels. Mes amis et les autres m’ont alors demandé de créer une page Facebook sur ça, ainsi qu’un compte Instagram juste pour troller et nous faire rire. Au départ, j’ai dit non. Ensuite j’ai ajouté un tuto sur l’eye-liner. J’ai donc mis du scotch partout et de l’eye-liner sur la partie non scotchée. C’était donc catastrophique, mon oeil a larmoyé, etc. On m’a alors demandé d’ouvrir un compte rien que pour ça. J’ai commencé à réfléchir à un nom… « vlogueuse » car ce sont des vidéos, « Céréale » est un jeu de mots pour « serial ». J’ai donc commencé de cette manière. Chaque jour, je partageais 2 ou 3 tutos, des masques healthy, home made. J’achetais les tout derniers produits sortis comme le yaourt pistache de Danette -qui est dégueulasse d’ailleurs à mettre sur la tronche-, le reste de la soupe -que je fais super mal- pour ma fille était également appliqué sur le visage…

5. Les marques commencent-elles à t’appeler ?

Sincèrement, non… mais j’ai eu deux contacts qui semblent intéressés. Une femme qui est dans tout ce qui est bijoux personnalisés m’a demandé : « J’aimerais bien que tu fasses un tuto avec mes bijoux ». Je lui ai dit : « Oui, pourquoi pas ? ». Et une autre pour tout ce qui est vêtements et qui a un handmade store à La Goulette. Je la connaissais déjà puisque je suis cliente. Elle m’a donc demandé de passer n’importe quand pour tester tout ce que je voulais. Je n’ai encore vu aucune des deux.

6. En faisant des vidéos et tutos qui se moquent du monde des  blogueuses, penses-tu que les marques soient frileuses à l’idée de faire appel à toi et qu’elles ne te prennent pas au sérieux ?

De 1, je n’ai pas envie qu’elles me prennent au sérieux. De 2, ça me permet de m’exprimer d’une manière drôle parce que beaucoup n’ont pas compris le filtre. J’ai d’ailleurs eu des insultes dans les commentaires : « 5it, malla mandher, 7acha 5li9et Rabbi, t’es moche ! ». Bah oui, justement je suis moche. Les blogueuses sont moches sans maquillage, non ?

7. Arrêterais-tu ton boulot si les marques te payaient ? Tu vivrais de cela ?

Je ne pense pas. Je suis très douée dans mon domaine. En plus, si les marques me payaient, je ferais la même chose. Je ne vais pas changer parce qu’elles sont trop géniales. Non ! J’ai eu un souci avec Topnet, je les ai insultés. J’étais également très énervée à cause de Huawei. C’était dégueulasse. J’étais prête à changer de téléphone et j’ai passé presque deux semaines à chercher sur le net, à demander des avis, etc. Je leur ai donc fait savoir que j’étais intéressée par leur marque, que j’attendais leur nouveau modèle pro encore indisponible en Tunisie et je leur ai demandé s’il y avait chose entre temps… Silence radio. Ils ne m’ont répondu ni sur Facebook ni sur Instagram… Après 10 jours, j’ai découvert qu’ils n’avaient invité que des blogueuses et ils leur ont offert des téléphones alors moi je suis prête à payer 3000 dinars. Parmi les critiques que j’aimerais partager c’est : « On est tous pareils. Pourquoi tu paies 3000 dinars et tu es traitée comme de la m****… alors que les blogueuses prennent le truc gratuitement et qu’on leur fait des compliments : « Oh, comme elle est belle ! ». Ben non, c’est moi qui ai payé mon téléphone ! Je ne fais donc qu’exprimer l’avis d’une minorité en Tunisie mais beaucoup de personnes le pensent vraiment.

Instagram : https://www.instagram.com/cerealevlogueuse/

Facebook : https://www.facebook.com/blogueusebeauti/

Interview réalisée le 14 décembre 2017.